À effet du 27 novembre 2021, les options Frais de souscription différés et Frais de souscription réduits ne seront plus offertes pour les souscriptions de fonds communs de placement de Placements mondiaux Sun Life. Les transferts entre fonds ayant la même option de frais de souscription seront autorisés.

Fonds croissance américain MFS Sun Life

Commentaires sur les fonds | T1 2022

Opinions et commentaire fournis par MFS Gestion de placements Canada limitée.

Revue des marchés

L’indice Russell 1000 a terminé en baisse de 6,19 % un trimestre volatil, où la guerre, l’inflation et la politique monétaire ont toutes influé sur le rendement. Les actions américaines ont reculé constamment en janvier, entraînées par les préoccupations des investisseurs devant les politiques plus restrictives des banques centrales. Le vent de liquidation s’est intensifié en février avec l’invasion russe de l’Ukraine qui a déclenché une pointe de volatilité et un roulement défavorable au risque. Au début de mars, la combinaison du pessimisme extrême des investisseurs et une situation technique de survente a alimenté une remontée de fin de trimestre dans le sillage des actions de croissance à très grande capitalisation malgré un recul des rendements obligataires.

La hausse des prix des marchandises, combinée au recul simultané des rendements des obligations et à une réorientation vers les titres défensifs a lourdement influé sur la performance trimestrielle relative des secteurs. Le secteur de l’énergie et, à un degré moindre, celui des matériaux ont dominé au chapitre du rendement dans l’indice général S&P 500, tous deux réagissant aux défis d’approvisionnement suscités par la guerre en Ukraine. Le secteur des services financiers a également affiché un rendement supérieur, entraîné par les compagnies d’assurance, ce qui a compensé la faiblesse étendue des secteurs associés aux banques et aux marchés de capitaux. Les investisseurs ont perdu confiance, ce qui a coïncidé avec le rendement supérieur des secteurs défensifs traditionnels – services publics, consommation de base et soins de santé. Le secteur des industries a également enregistré un rendement supérieur, stimulé par la force des actions dans les domaines de la défense et de la machinerie agricole. Rien d’étonnant, compte tenu des niveaux élevés des prix de l’énergie et de l’inflation, à ce que le secteur de la consommation discrétionnaire ait connu un rendement très inférieur aux autres au cours de la période. Le secteur des services de communication, fortement pondéré en actions des sociétés des médias sociaux, s’est lui aussi laissé grandement distancer, tout comme le secteur des technologies de l’information, malgré la solide remontée pendant la dernière moitié de mars.

Positionnement du Fonds

Au 31 mars 2022, le portefeuille était le plus surpondéré dans les technologies de l’information – logiciels, dans les industries – services professionnels et les soins de santé – sciences et outils biologiques.  

  • Dans le secteur des technologies de l’information, MFS continue de privilégier les sociétés de logiciels à modèle vertical comme Adobe, Intuit, Autodesk et Cadence Design Systems, dont le ratio cours/chiffre d’affaires n’atteint pas des niveaux extrêmes. La MFS préfère ces sociétés aux entreprises de logiciels à modèle horizontal, car elles ont tendance à privilégier l’amélioration et l’optimisation d’une gamme de produits destinés à un secteur particulier au lieu de chercher à répondre aux besoins de tout le monde.
  • Dans le secteur des industries – services professionnels, le portefeuille demeure le plus surpondéré dans les fournisseurs de services de données comme Verisk Analytics, qui offre des services d’analyse à des clients des secteurs de l’assurance, de l’énergie et des services financiers, la société d’analyse de données Clarivate, CoStar Group, fournisseur de renseignements et d’analyses sur l’immobilier commercial, et les agences d’évaluation du crédit TransUnion et Equifax. MFS tend à privilégier ce segment du secteur de l’industrie en raison de sa nature peu capitalistique et des fortes barrières à l’entrée créées par des données exclusives.
  • Dans le secteur des soins de santé – sciences et outils biologiques, la MFS mise notamment sur Danaher, Thermo Fisher Scientific et la société de recherche clinique ICON. De plus, la MFS continue de se concentrer sur l’éventail de résultats potentiels des entreprises. La MFS demeure fortement convaincue de la capacité de ces titres à procurer de bons résultats dans une fourchette plus précise parce qu’elle estime que ces sociétés sont bien placées pour profiter de l’accélération de la croissance des nouvelles plateformes diagnostiques et thérapeutiques répondant aux besoins grandissants de mise au point de médicaments dans un cycle de fortes innovations thérapeutiques.

Au 31 mars 2022, le portefeuille demeurait le plus sous-pondéré dans les sous-secteurs du matériel, du stockage et des périphériques du secteur des technologies de l’information, ainsi que dans les sous-secteurs de l’automobile et du commerce de détail spécialisé du secteur de la consommation discrétionnaire. Le Fonds est sous-pondéré dans les secteurs comme les services financiers et la consommation de base et est absent des secteurs de l’énergie et des services publics. La pondération du Fonds dans la consommation discrétionnaire approche de celle du marché.

  • Dans le secteur des technologies de l’information, la MFS maintient une sous-pondération des segments les plus capitalistiques et traditionnellement les plus exposés aux cycles de la croissance mondiale. Il s’agit de domaines comme le matériel, le stockage et les périphériques, à commencer par la position nettement sous-pondérée dans Apple.  
  • La sous-pondération de l’automobile s’explique avant tout par l’absence de placement dans Tesla, tandis que celle du commerce de détail spécialisé est surtout attribuable à l’absence de positions dans les distributeurs grande surface comme Home Depot et Lowes.

Le Fonds croissance américain MFS Sun Life a fait moins bien que l’indice de référence Russell 1000 pendant le trimestre. Par ailleurs, la valeur a surclassé la croissance dans les segments à forte, moyenne et faible capitalisation.

Au premier trimestre, les secteurs de l’énergie, des services publics et de la consommation de base ont été les plus performants, tandis que ceux des services de communication, de la consommation discrétionnaire et des technologies de l’information ont été les moins performants. La surpondération des secteurs des technologies de l’information et des services de communication a été le principal frein au rendement trimestriel du Fonds. L’absence de placement dans le secteur de l’énergie a également contribué au rendement inférieur comparativement à celui de l’indice de référence. Par contre, la sous-pondération de la consommation discrétionnaire a favorisé le rendement du Fonds au cours du Fonds.  

Incidences importantes sur le rendement

Home Depot Inc
L’absence de position dans le détaillant de matériaux de construction et de rénovation résidentielle Home Depot a contribué aux résultats relatifs. Le cours de l’action a diminué après que la société a annoncé des objectifs de bénéfices par action plus faibles que prévu pour l’exercice financier 2022 en raison des pressions imposées par les coûts de la chaîne d’approvisionnement.

Amazon
La surpondération du détaillant en ligne Amazon.com (États-Unis) a favorisé le rendement relatif. Le cours de l’action a surclassé les marchés boursiers en général, alors que la société enregistrait de solides résultats financiers au quatrième trimestre, avec des revenus d’exploitation supérieurs aux attentes, malgré les difficultés de chaîne d’approvisionnement et l’inflation.

Aon Plc
La position surpondérée dans le fournisseur de services-conseils en gestion des risques et en capital humain Aon a bonifié le rendement relatif. La société a affiché d’impressionnants résultats financiers trimestriels, soutenus par une forte croissance organique caractérisée par le dynamisme continu de la majorité de ses secteurs d’activité. La robuste expansion de la marge et la poursuite des rachats d’actions ont également soutenu la performance du cours de l’action.

Intuit Inc
La surpondération du fournisseur de solutions de gestion financière Intuit a freiné le rendement relatif. Bien que la société ait affiché de solides résultats financiers au deuxième trimestre, grâce à la robustesse de ses marques Credit Karma et QuickBooks, le cours de l’action a fléchi en raison du recul généralisé du marché des actions, notamment dans le secteur des technologies, au cours du trimestre, où les investisseurs semblent avoir intégré les effets d’une inflation accrue et de la guerre en Ukraine.

Adobe Systems Inc
La position surpondérée du portefeuille dans la société de logiciels Adobe Systems a nui au rendement relatif. Malgré de solides résultats financiers, attribuable à un robuste chiffre d’affaires, le cours de l’action a diminué car les bénéfices plus faibles que prévu pour 2022 et les prévisions du chiffre d’affaires ont entraîné l’action à la baisse.

Sherwin Williams Co
La position surpondérée dans le fabricant de peintures et revêtements Sherwin Williams a freiné le rendement relatif. Le cours de l’action a fléchi en raison des bénéfices par action inférieurs aux attentes, à cause de problèmes de chaîne d’approvisionnement et de coûts plus élevés des matières premières.

Opérations importantes

Étoffement/Achat

  • La MFS a accru la position du portefeuille dans l’exploitant de bourses financières CME Group. La société est solidement implantée dans les produits dérivés sur indices et sur volatilité et elle a vu son volume d’activité augmenter du fait de la mondialisation et de l’efficience du capital. Elle estime qu’un surcroît de volatilité, notamment imputable à la hausse des taux d’intérêt, pourrait stimuler la croissance de son bénéfice à l’avenir.
  • La MFS a ajouté une position dans la société de cartes et services de crédit American Express. Tout comme pour ses placements dans Visa et MasterCard, la MFS est d’avis que cette société tire parti des tendances de longue date à l’accroissement de l’utilisation du crédit et des dépenses au fil du temps, tout en profitant d’une augmentation des niveaux de dépenses de voyages internationaux et d’affaires à mesure que les restrictions liées à la COVID-19 sont levées à l’échelle mondiale.
  • La MFS a ajouté Dollar Tree au portefeuille, ayant remarqué les synergies accrues que cette société tire de l’acquisition de Family Dollar et d’une fixation de prix favorable, et d’un profil de croissance plus attrayant et d’un profil risque-rendement plus attrayant que Dollar General, que la MFS a délaissée.

Élagage/Vente

  • La MFS a continué d’élaguer sa position dans Meta Platforms (anciennement Facebook) dont l’éventail de résultats potentiels s’est élargi du fait des risques associés à une possible réglementation, ainsi qu’à l’important investissement dans le « métavers ».
  • La MFS a liquidé son placement dans Sea Limited, devant l’intensification de la concurrence pour leurs activités de commerce électronique sur de nouveaux marchés et le positionnement affaibli de leur jeu phare FreeFire, compte tenu d’une valorisation plus exigeante.
  • La MFS a réduit la position dans PayPal, où elle constate un profil de croissance ralentie des utilisateurs et l’accent mis davantage sur la croissance des revenus moyens par utilisateur, qui pourrait être freinée par l’intensification de la concurrence des plateformes de commerce électronique et de paiement.

 

Perspectives

Bien qu’une inflation persistante et l’éventualité d’une hausse des taux d’intérêt à court terme aient eu une incidence négative démesurée sur les catégories d’actif à plus longue duration, comme les actions de croissance américaines à forte capitalisation, les perspectives à long terme pour les sociétés à croissance durable au solide pouvoir d’établissement des prix restent inchangées. La MFS est d’avis qu’à la longue, la croissance durable des bénéfices sera le fait des sociétés qui disposent d’un pouvoir de fixation des prix en raison d’avantages concurrentiels durables, de fortes barrières à l’entrée, de droits de propriété intellectuelle et de produits et services différenciés; bon nombre de ces sociétés se sont retrouvées dans l’univers de la croissance. Le portefeuille reste centré sur les sociétés que la MFS juge en mesure de produire une croissance des bénéfices durable et supérieure à la moyenne d’ici deux ou trois ans.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 10 ans 5 ans 3 ans 1 an T1
Fonds croissance américain MFS Sun Life - série A

15,7

16,1

15,3

13,7

5,3

-13,6

Fonds croissance américain MFS Sun Life - série F

17,0

17,4

16,7

15,0

6,5

13,3

 

Indice Russell 1000

16,9

17,1

14,3

16,1

12,6

-6,2

¹Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 31 mars 2022. 
²Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période allant du 30 septembre 2010 (date de création du fonds) au 31 décembre 2010.

Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life. Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2022. La société Gestion d’actifs PMSL inc. et MFS Investment Management Canada Limited sont membres du groupe Sun Life. Tous droits réservés..