Le 20 juillet 2020, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. deviendra Gestion d’actifs PMSL inc. Il nous faudra un certain temps pour actualiser nos sites Web, notre matériel et nos formulaires. Jusqu’à ce que ce soit fait, toutes les références à Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. doivent être interprétées comme Gestion d’actifs PMSL inc. Nous avons aussi regroupé les activités de la Sun Life liées aux fonds communs de placement, aux fonds distincts, aux rentes et aux produits de placement garantis sous la marque collective Placements mondiaux Sun Life.

Fonds occasions internationales MFS Sun Life

Commentaries sur les fonds | T4 2020

Téléchargez la version PDF

Opinions et commentaire fournis par MFS Gestion de placements Canada limitée.

Revue des marchés

En novembre, le résultat clair des élections américaines et l’issue positive de nombreux essais de vaccins ont ragaillardi les marchés boursiers. L’optimisme suscité par les vaccins contre la COVID-19 a largement alimenté la reprise du quatrième trimestre, contribuant à une forte rotation vers les titres cycliques qui a permis à la valeur de surclasser la croissance. Nous avons assisté à un changement marqué des secteurs dominants, mais les actions à valorisation élevée et les actions de faible qualité ont continué de surclasser le marché.

Positionnement du portefeuille

Au quatrième trimestre, le portefeuille surpondérait la consommation de base. Bon nombre des sociétés détenues par le fonds dans ce secteur ont un pouvoir de fixation des prix et tirent une partie importante de leurs revenus de marchés émergents sous-exploités, situation qui a historiquement entraîné une croissance des revenus plus forte et une croissance des bénéfices plus stable que l’ensemble du marché. L’essor du commerce électronique perturbe de nombreux secteurs, mais les distillateurs d’alcools bruns, comme Diageo et Pernod, sont moins touchés que d’autres parce qu’il faut habituellement des années pour produire ces boissons.

Le portefeuille sous-pondérait la consommation discrétionnaire et les services de communications. La sous-pondération de la consommation discrétionnaire est principalement attribuable à l’évitement des détaillants multilignes et spécialisés, dont beaucoup subissent des pressions du fait de la concurrence du commerce électronique. La sous-pondération des services de communications découle de l’absence de position dans de nombreuses sociétés de télécommunications qui, selon MFS, n’ont pas en général une croissance ou un pouvoir de fixation des prix durablement supérieur à la moyenne.

Aucune modification importante n’a été apportée au positionnement global du portefeuille. Le gestionnaire de portefeuille a continué d’étoffer ou de prendre des positions dans des sociétés de grande qualité dont il jugeait le profil risque/rendement intéressant, tout en élaguant ou en éliminant des positions dans des sociétés dont le cours semblait plus proche de la pleine valeur ou qui affrontaient des menaces structurelles.

Les opérations importantes du quatrième trimestre ont été les suivantes :

  • Ajout d’une position dans Cap Gemini, l’une des plus grandes sociétés de services informatiques du monde. La nouvelle direction a amélioré l’entreprise sous plusieurs rapports et procédé à l’acquisition récente d’une société de R-D en ingénierie, d’où une exposition accrue à des secteurs de plus forte croissance et une possibilité d’expansion des marges par des synergies de coûts.
  • Achat de Prosus, société de portefeuille dont le bénéfice net sous-jacent provient principalement de sa participation dans Tencent. Selon MFS, les activités de clavardage et de paiement de Tencent ont un fort potentiel de croissance. L’investissement dans Prosus permet au portefeuille d’augmenter à escompte son exposition à Tencent.
  • Achat de Mahindra & Mahindra, conglomérat indien qui se démarque surtout dans la fabrication de tracteurs. Le gestionnaire de portefuille croit que la société peut miser sur sa part dominante du marché de la vente de tracteurs pour profiter du potentiel de croissance structurelle dans le cadre de l’amélioration des rendements agricoles en Inde.
  • Étoffement de la position dans SAP dont la valorisation est devenue plus intéressante après une alerte récente sur les bénéfices. Cet avertissement découlait d’une hausse des investissements dans l’infonuagique et d’une accélération de la transition des licences aux abonnements.
  •  Vente de la position dans Mettler-Toledo International dont la valorisation avait augmenté après une forte progression du cours de l’action.
  • Vente de la position dans Japan Tobacco en raison de préoccupations liées à la capacité de la société de gérer le passage aux technologies du tabac chauffé.
  • Vente du traiteur Compass Group dont les perspectives de marge sont devenues moins prometteuses en raison de l’impact négatif de la pandémie qui pourrait perdurer même après la pandémie.

Information sur les marchés

En 2020, les marchés ont connu le cycle baissier et haussier le plus rapide de l’histoire, l’arrivée d’une pandémie ayant été suivie de l’adoption de politiques de relance par les banques centrales et les gouvernements et de la mise au point de vaccins. Les indices boursiers ont été dominés par un petit nombre de titres, et des facteurs comme la dynamique, la valorisation élevée et la faible qualité ont été source de surperformance par rapport à l’ensemble du marché.

Le fonds détenait des sociétés stables présentant des valorisations attrayantes. De l’avis de MFS, des sociétés comme Nestlé, Roche et Novartis ont de meilleures chances que la moyenne d’afficher une croissance plus constante et prévisible des bénéfices. Le gestionnaire de portefeuille a toujours privilégié ce genre de sociétés de grande qualité et cela n’a pas changé. Au début de 2021, MFS croit que sa stratégie est potentiellement à même de profiter de l’élargissement de la domination du marché, d’un retour aux rendements tirés par les fondamentaux et d’une attention renouvelée aux valorisations. Le fonds vise à détenir des sociétés de grande qualité fortement exposées à des tendances de croissance à long terme, comme l’expansion de la classe moyenne des pays émergents, le vieillissement de la population des pays développés et la relocalisation.

Perspectives du marché

L’économie mondiale continue de se remettre de la récession du début de 2020, mais il reste à voir si ce rebond se transformera en véritable reprise. Contrairement à bien des récessions qui ont résulté d’excès délibérés, celle que nous venons de vivre a été provoquée par une pandémie. S’agissant d’un facteur extérieur à l’économie, le rebond et les séquelles économiques pourraient ne pas ressembler cette fois-ci à ce que nous avons connu lors des reculs et redressements précédents. Tandis que les actions ont généralement clôturé 2020 à des sommets historiques ou presque, les bénéfices demeurent bien en deçà de leur niveau d’avant la pandémie.

Le gestionnaire de portefeuille s’attend à ce que les marchés continuent d’évoluer en dents de scie en 2021, puisqu’on ne sait pas exactement comment les variants du virus et les programmes de vaccination entraveront ou soutiendront l’activité économique sur fond de poursuite possible des mesures de relance. Aux yeux de MFS, il est plus important que jamais d’adopter un cadre de placement à long terme arrimé à une analyse fondamentale rigoureuse. Des facteurs comme l’impact d’une augmentation massive de la dette publique, une longue période de taux d’intérêt très bas, le sous-provisionnement des retraites et une croissance mondiale moins dynamique à long terme risquent de ne pas être temporaires.

Alibaba Group
La présence d’une position dans la société de commerce en ligne et mobile Alibaba Group (Chine) a avantagé le rendement relatif. 

HDFC Bank 
La présence d’une position dans la société bancaire HDFC Bank (Inde) a contribué au rendement relatif. L’action a profité d’une augmentation des prêts octroyés dans la majorité des activités de détail de la société entre octobre et novembre 2020. Elle a aussi bénéficié du retour des revenus d’honoraires de base à leur niveau d’avant la pandémie. 

Rolls-Royce
La présence d’une position dans la société industrielle diversifiée Rolls-Royce (Royaume-Uni) a bonifié les résultats relatifs. La société a annoncé un programme de financement de cinq milliards de livres sterling comprenant une émission de droits entièrement souscrite de deux milliards de livres. Ce programme a nettement amélioré la liquidité et le levier financier de Rolls-Royce.

SAP
Une position surpondérée dans le fournisseur d’applications d’entreprise SAP (Allemagne) a freiné les résultats relatifs après que la société a annoncé des revenus et un bénéfice d’exploitation moindres que prévu.

Reckitt Benckiser
Une position surpondérée dans le fabricant de produits ménagers Reckitt Benckiser (Royaume-Uni) a nui au rendement relatif. Malgré l’annonce de résultats trimestriels robustes et la révision à la hausse des bénéfices prévus, le cours de l’action a baissé en raison du développement et de l’approbation de vaccins contre la COVID-19, qui risquent de réduire la demande pour les produits d’hygiène de la société.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 10 ans 5 ans 3 ans 1 ans T4
Fonds occasions internationales MFS Sun Life - série A

8,6

8,3

8,7

8,7

10,5

7,0

Fonds occasions internationales MFS Sun Life - série F

9,8

9,5

9,9

9,9

11,8

7,3

Indice MSCI EAFE

8,3

8,2

5,6

4,9

5,9

10,7

¹Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 31 décembre 2020.

²Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période allant du 30 septembre 2010 (date de création du fonds) au 31 décembre 2010.


Les points de vue exprimés sont ceux de MFS Gestion de placements Canada limitée, sous-conseiller de certains fonds communs Sun Life pour lesquels Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire de portefeuille. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life. Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2021. La société Gestion d’actifs PMSL inc. et MFS Investment Management Canada Limited sont membres du groupe Sun Life. Tous droits réservés.