Le 20 juillet 2020, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. deviendra Gestion d’actifs PMSL inc. Il nous faudra un certain temps pour actualiser nos sites Web, notre matériel et nos formulaires. Jusqu’à ce que ce soit fait, toutes les références à Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. doivent être interprétées comme Gestion d’actifs PMSL inc. Nous avons aussi regroupé les activités de la Sun Life liées aux fonds communs de placement, aux fonds distincts, aux rentes et aux produits de placement garantis sous la marque collective Placements mondiaux Sun Life.

Fonds valeur international MFS Sun Life

Commentaries sur les fonds | T4 2020

Téléchargez la version PDF

Opinions et commentaire fournis par MFS Gestion de placements Canada limitée.

Perspectives et positionnement du portefeuille

Les marchés boursiers mondiaux ont bondi au cours du quatrième trimestre, l’approbation de vaccins ayant entraîné un redressement marqué. En prévision de la « réouverture » de l’économie mondiale, les placements sont passés de titres défensifs à des titres dans des secteurs plus sensibles à la conjoncture économique, soit d’actions de haute qualité/axées sur la croissance à des actions axées sur la valeur/cycliques.

Pendant le quatrième trimestre, le fonds a ajouté une position dans Wheaton Precious Metals, une société canadienne d’ententes d’achat de production d’or et d’argent. Compte tenu des programmes de relance monétaire vigoureux mis en œuvre par les banques centrales du monde en raison de la pandémie, la MFS croit qu’un investissement dans les métaux précieux pourrait procurer une protection contre une accélération éventuelle de l’inflation.

Le fonds a investi dans Lion Corp., une société japonaise du secteur de la consommation de base qui occupe la première place sur le marché des produits d’hygiène buccale et la troisième place sur le marché des tissus et des produits ménagers au Japon. La MFS voit d’un bon œil la position de chef de file de la société, la solidité de son bilan et le fait que 15 % de sa capitalisation boursière est liquide.

Le gestionnaire du portefeuille a étoffé la position du fonds dans la société suédoise Epiroc, un fabricant de matériel d’exploitation souterraine de mines. La MFS aime la haute qualité de ses produits, lesquels mettent l’accent sur la sécurité, l’efficacité et l’automatisation. Elle aime aussi le duopole de l’industrie et les bénéfices d’Epiroc, dont les trois quarts sont générés par les ventes sur le marché secondaire.

Le fonds a réduit son placement dans la société américaine Cadence Design Systems, qui se spécialise dans les logiciels de conception électronique pour la création de nouveaux semiconducteurs, après que le titre a grimpé de plus de 50 % au cours des trois premiers trimestres de 2020. Le gestionnaire du portefeuille a éliminé sa position dans la banque suédoise Svenska Handelsbanken comme le cours de son action a monté en flèche lors du redressement cyclique du quatrième trimestre.

Le gestionnaire du portefeuille a réduit son placement dans la société française de produits laitiers et d’eau Danone, étant donné que la direction a peu progressé en ce qui concerne l’augmentation des marges de profit et le développement ou l’amélioration des marques WhiteWave depuis leur acquisition en 2017. Le fonds a aussi réduit son placement dans la société japonaise Omron, un fabricant de matériel d’automatisation et de matériel médical, à la suite de son haut rendement relatif.

Le gestionnaire du portefeuille est encouragé par l’approbation de vaccins et sera heureux d’un retour à la normale et de la réouverture de l’économie mondiale. Cependant, la MFS demeure prudente, car des défis existent encore et la reprise de certains secteurs de l’économie sera plus lente. Les importantes mesures de relance monétaires et budgétaires nécessaires pour réduire les répercussions économiques de la pandémie entraîneront, malheureusement, la hausse des dettes déjà élevées des entreprises et des dettes publiques partout au monde.

Le fonds surpondère le secteur des technologies de l’information, où il investit dans des sociétés de logiciels, de systèmes informatiques et de semiconducteurs qui sont dominantes dans des créneaux industriels et caractérisées par des avantages concurrentiels qui, selon la MFS, s’appuient sur la propriété intellectuelle. Le fonds surpondère aussi le secteur de la consommation de base., privilégiant les sociétés ayant une marque forte, des réseaux de distribution mondiaux, des bilans solides et la capacité de s’adapter à l’environnement numérique. Dans le secteur surpondéré de l’industrie, le fonds investit dans un certain nombre de sociétés que le gestionnaire de portefeuille considère comme dominant dans leurs créneaux du marché et privilégient l’innovation pour répondre aux besoins futurs de la clientèle.

Le fonds est le plus sous-pondéré dans les services financiers, car il continue d’éviter les banques européennes et japonaises caractérisées par des modèles d’entreprise complexes et des bilans surendettés. Le fonds est sous-pondéré dans le secteur des soins de santé en raison de préoccupations liées à l’expiration de brevets, au coût élevé du développement de médicaments et à l’augmentation des pressions gouvernementales en ce qui concerne le prix des médicaments. Il sous-pondère aussi le secteur de la consommation discrétionnaire, où la MFS juge que l’on trouve moins de modèles d’affaires viables.

Incidences importantes sur le rendement

Taiwan Semiconductor
Les titres en portefeuille de la société Taiwan Semiconductor Manufacturing (Taïwan), fabricant de semiconducteurs, ont appuyé le rendement relatif. La société a produit un bénéfice par action trimestriel nettement supérieur aux attentes grâce à une forte demande à l’échelle des plateformes d’applications et à la croissance des revenus provenant des téléphones intelligents.

Samsung Electronics
Les titres en portefeuille de la société Samsung Electronics (Corée du Sud), fabricant de micropuces et de matériel électronique, ont contribué au rendement relatif. La société a annoncé un bénéfice d’exploitation trimestriel supérieur aux prévisions, lequel découle de la solidité de ses activités en matière d’appareils électroniques grand public (téléviseurs et appareils électroménagers) et de téléphones intelligents.

Sanofi
L’absence en portefeuille de la société pharmaceutique Sanofi (France) a contribué au rendement relatif. La société a annoncé un retard dans son programme de vaccins contre la COVID-19 en raison d’une faible réaction immunitaire chez les adultes âgés.

Nestlé
Les titres en portefeuille de la multinationale alimentaire Nestlé (Suisse) ont nui au rendement relatif. Malgré le fait que la direction ait porté à 3,5 %, une révision à la hausse, ses prévisions de croissance interne pour 2020, la société a continué d’enregistrer un chiffre d’affaires très faible dans ses services alimentaires pour les restaurants et les aéroports.

Givaudan
Les titres en portefeuille de la société Givaudan (Suisse), spécialisée en parfums et en saveurs, ont nui au rendement relatif. La société a enregistré une croissance interne faible dans son secteur Taste & Wellbeing après avoir connu des difficultés sur le marché de la région de l’Asie-Pacifique. De plus, les conditions de change défavorables ont affaibli davantage les résultats relatifs.

Reckitt Benckiser
Une position surpondérée dans les titres du fabricant de produits ménagers Reckitt Benckiser (Royaume-Uni) a nui rendement relatif. Malgré qu’il ait enregistré de bons résultats trimestriels et révisé à la hausse ses prévisions de revenus, le cours de son action a baissé après la nouvelle que le développement et l’approbation de vaccins contre la COVID-19 pourraient réduire la demande pour les produits d’hygiène du groupe.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 10 ans 5 ans 3 ans 1 an T4
Fonds valeur international MFS Sun Life - série A

11,4

11,4

8,3

9,3

15,3

4,9

Fonds valeur international MFS Sun Life - série F

12,7

12,6

9,5

10,6

16,7

5,2

Indice MSCI EAFE

8,3

8,2

5,6

4,9

5,9

10,7

¹Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 31 décembre 2020 .

²Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période allant du 1er octobre 2010 (date de création du fonds) au 31 décembre 2010.

 

Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life. Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2021. La société Gestion d’actifs PMSL inc. et MFS Investment Management Canada Limited sont membres du groupe Sun Life. Tous droits réservés.