Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life

Commentaires sur les fonds | T4 2022

Opinions et commentaire fournis par Gestion SLC.

Revue des marchés

Le rendement des obligations d’État à 10 ans a atteint de nouveaux sommets en octobre, du jamais vu depuis la crise financière mondiale. Il a ensuite baissé en novembre, mais a terminé l’année sur une remontée. Au début de 2022, la courbe des taux présentait une forme normale. Elle s’est inversée en cours d’année et a continué sa trajectoire inverse au quatrième trimestre, les taux à 10 ans s’étant établis à 71 points de base (pb) en deçà des taux à 2 ans. La forme de la courbe est attribuable aux hausses des taux à court terme imposées dès mars 2022 par la Banque du Canada, qui a continué les augmentations à un rythme soutenu durant toute l’année afin de contrôler l’inflation persistante et loin de la cible de 2 %. En début d’année 2023, l’un des enjeux les plus préoccupants sur le marché est probablement la modification de la politique COVID-19 de la Chine. En effet, l’assouplissement des restrictions pourrait attiser l’inflation, soit en créant de la demande additionnelle vu la réouverture de l’économie chinoise, soit en semant de nouveau le désordre dans la chaîne d’approvisionnement en raison d’une autre vague de cas de COVID-19.

Tandis que sur les autres marchés développés les écarts de crédit se resserraient en octobre, ces écarts ont continué de s’élargir au Canada. Le rythme positif du crédit à l’échelle mondiale s’est accéléré en novembre, et le Canada s’est finalement mis de la partie et a poursuivi sur cette lancée jusqu’en décembre. Dans l’ensemble, au quatrième trimestre, les écarts de crédit des obligations de sociétés canadiennes se sont resserrés de 12 pb, moins qu’aux États-Unis (-29 pb), qu’en Europe (-48 pb) et qu’au Royaume-Uni (-37 pb). Il s’agit d’une meilleure performance sur l’année que dans les autres marchés (sauf les États-Unis). Les fiducies de placement immobilier, notamment, ont affiché une piètre performance au Canada en 2022, subissant encore les répercussions de la COVID-19. Les investisseurs canadiens ont privilégié des secteurs plus sûrs et moins touchés par la COVID-19, comme les services publics et les télécommunications. Les transports et les infrastructures ont aussi fait preuve de résilience dans une année où les écarts de crédit se sont affaiblis. Bien des sociétés émettrices d’obligations ont connu des difficultés en raison des taux et écarts plus élevés en 2022. Elles ont souvent reporté leurs propres émissions et se sont tournées vers des prêts et des marges de crédit. La nouvelle offre d’obligations de banques a considérablement augmenté et constitue la proportion la plus importante des nouvelles émissions globales. Dans l’ensemble, l’offre en 2022 n’a pas égalé l’offre record de 2021. Cependant, l’année 2022 a été répertoriée comme la deuxième plus occupée sur le plan des émissions de sociétés canadiennes.

Revue du fonds

La surperformance du fonds au quatrième trimestre de 2022 est essentiellement attribuable à des facteurs liés au crédit. Les écarts des obligations de sociétés mondiales se sont resserrés au cours du trimestre, et les obligations en dollars canadiens ont finalement suivi la tendance haussière vers la fin du trimestre. La position dans les placements privés à revenu fixe a de nouveau surclassé l’indice de référence des obligations de sociétés à court terme, ce qui a également contribué aux résultats ce trimestre. La duration légèrement courte du fonds a quelque peu nui au rendement durant le trimestre.

Positionnement

Le gestionnaire de portefeuille s’attend à ce que l’inflation continue de diminuer. Il estime aussi que le marché obligataire est trop confiant à l’idée de voir l’inflation renouer avec sa cible de 2 %, et s’attend à ce que les taux à long terme soient graduellement ajustés alors que les cibles d’inflation à long terme sont révisées. Par conséquent, le gestionnaire maintient une duration légèrement inférieure à celle de l’indice de référence, ainsi qu’une position surpondérée dans les obligations canadiennes à rendement réel.

Opérations importantes

Durant le trimestre, notre stratégie axée sur les obligations de sociétés a tiré parti de la vigueur du dollar américain pour vendre des obligations de sociétés américaines, notamment Amazon, Abbvie et KLA Corp. Le gestionnaire de portefeuille a converti le produit afin d’acheter des obligations en dollars canadiens, y compris des obligations vertes de la ville de Toronto et d’OMERs Realty.

Caractéristiques du portefeuille

  Rendement (%) Duration réelle (années) Cote de crédit moyenne
Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life 5,28 7,11 A

Indice des obligations universelles FTSE Canada

4,27 7,36 AA
Différence 1,01 (0,25) -
Rendement estimatif y compris les couvertures de change* 5,29 - -

Source : Gestion SLC, au 31 décembre 2022.
*Rendement estimatif total obtenu, corrigé de l’effet des activités de couverture. Veuillez noter que le rendement global du fonds ne prend pas en compte l’avantage tiré des stratégies de couverture. Le taux de rendement, la duration effective et la cote de crédit moyenne du Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life sont pondérés en dollars.

Rendement

Fonds 1 mois 3 mois 6 mois 9 mois 1 ans 2 ans Depuis la création Date de création
Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life - série F - - - - (11,4) - (-3,1) 25/02/2020
Indice FTSE Canada Universe Bond - - - - (11,7) - (-3,3) 25/02/2020

Source : PMSL au 31 décembre 2022. 

Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life Aperçu mensuel du  mandat:

Série A Série F

En savoir plus sur les Mandats de placement privés Sun Life

Les points de vue exprimés sont ceux de la société Gestion de capital Sun Life (Canada) inc., sous-conseiller de Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life pour lesquels Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire de portefeuille. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life.

Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licensors, 2023. Gestion d’actifs PMSL inc. est membre du groupe Sun Life. Tous droits réservés.