À effet du 27 novembre 2021, les options Frais de souscription différés et Frais de souscription réduits ne seront plus offertes pour les souscriptions de fonds communs de placement de Placements mondiaux Sun Life. Les transferts entre fonds ayant la même option de frais de souscription seront autorisés.

Fonds croissance mondial MFS Sun Life

Commentaries sur les fonds | T4 2021

Téléchargez la version PDF

Opinions et commentaire fournis par MFS Gestion de placements Canada limitée.

Revue du portefeuille

Au quatrième trimestre, les actions de croissance à forte capitalisation ont repris la tête du marché boursier, l’indice MSCI AC World ayant bondi pour afficher un rendement de 6,4 % durant cette période. Un plus grand nombre de secteurs ont participé à cette progression, des secteurs défensifs comme la consommation de base et les services publics profitant de la préférence des investisseurs pour la sécurité dans la perspective d’une hausse de l’inflation, sur fond de propagation du variant Omicron en décembre. Cette soif de sécurité a aussi entraîné la surperformance des titres technologiques à mégacapitalisation. Dans ce contexte, notre portefeuille mondial de croissance géré prudemment a surclassé son indice de référence, malgré l’absence de Tesla et NVIDIA qui ont brillé dans l’indice et la nette sous-pondération d’Apple. Cette surperformance s’explique par une sélection d’actions favorable dans un large éventail de secteurs, et notamment par l’absence de positions dans Amazon, PayPal et Meta Platforms (anciennement Facebook) qui ont affiché un piètre rendement.

Durant une année comme 2021, où l’amélioration des fondamentaux et la croissance des bénéfices ont été les vecteurs de l’ascension des cours boursiers, il n’est pas étonnant qu’une sélection de titres judicieuse dans sept secteurs ait permis au fonds de dépasser son indice de référence. Au contraire, en 2020, le rendement relatif du fonds avait pâti du fait que la montée des cours soit principalement attribuable à l’expansion des multiples. Bon nombre des positions qui ont le plus contribué au rendement relatif du fonds en 2021 avaient été étoffées à la faveur de leur faiblesse relative en 2020, y compris la firme conseil en TI Accenture, la société de services de santé Icon, le gestionnaire d’actifs Charles Schwab, le fournisseur de données de crédit des consommateurs Equifax et les courtiers d’assurance AON et Marsh & McLennan. À l’inverse, la sous-performance des positions détenues dans le géant du commerce électronique Alibaba, le fabricant de produits de beauté Kose, le fabricant de vêtements de sport-loisir Adidas et les sociétés de paiement Fidelity National et Fiserv a pesé sur nos résultats. Jugeant que les problèmes qui plombaient ces sociétés étaient temporaires, nous avons, selon notre habitude, étoffé ces positions à des valorisations de plus en plus intéressantes à mesure que l’année avançait.

Positionnement et perspectives

Malgré la hausse actuelle des valorisations boursières, l’équipe continue de chercher et de trouver d’excellentes occasions parmi les sociétés à croissance composée stable dont elle juge les titres raisonnablement évalués du fait de l’approche à court terme d’autres investisseurs. 

Principales opérations

  • Au cours du trimestre, le fonds a pris une seule nouvelle position, dans la société d’arômes et d’assaisonnements McCormick. L’équipe apprécie la solidité de longue date de marques clés de McCormick, comme les sauces piquantes Frank’s Red Hot et Cholula, la moutarde French’s et les épices séchées McCormick’s, ainsi que la position concurrentielle dominante de la société dans des catégories de produits intéressantes. Dans les épiceries, le rayon des assaisonnements occupe un espace limité, d’où il est très difficile de déplacer McCormick; de plus, la nature sporadique des achats de ces produits et une concurrence limitée des marques maison confèrent un pouvoir de fixation des prix à la société. Par ailleurs, on observe une modeste croissance séculaire de l’alimentation naturelle et santé, des repas faits maison et de l’intérêt pour des saveurs nouvelles. Le titre a pris du retard sur le marché et sur d’autres sociétés de biens de consommation de base depuis 2019, d’où une compression des multiples et une valorisation actuellement comparable à celle d’autres actions de grande qualité de ce secteur malgré la croissance plus rapide à laquelle s’attend l’équipe.
  • En liaison avec l’achat du titre de McCormick au cours du trimestre, l’équipe a réévalué le positionnement du fonds dans les biens de consommation de base. À l’issue de cette démarche, elle a souhaité étoffer la position dans Church & Dwight, qui est devenue la plus importante du fonds dans ce secteur. Ce titre a été à la traîne du marché cette année, d’où un multiple de valorisation attrayant malgré un potentiel de croissance durable supérieure à la moyenne. Cet achat a été financé en partie par l’élagage de Nestlé, qui présentait une valorisation plus élevée pour une croissance jugée plus faible par l’équipe, et de Kweichow Moutai, qui affichait un multiple plus élevé au terme d’une forte surperformance, et par l’élimination de Pernod Ricard, dont les perspectives de croissance ne se comparaient pas favorablement à celles des autres sociétés de biens de consommation de base détenues par le fonds.

Les autres opérations effectuées à l’intérieur du portefeuille durant le trimestre ont également obéi à l’usage de l’équipe consistant à profiter des accès de faiblesse des titres pour étoffer les positions et de la forte progression des cours pour les réduire.

  • L’équipe a profité d’une valorisation meilleur marché pour étoffer sa position dans Adidas, estimant que l’atonie des ventes en Chine serait temporaire.
  • L’équipe a étoffé le placement dans Visa, estimant que la transition séculaire des paiements en espèces aux paiements numériques serait durable à long terme, tout comme les avantages concurrentiels de la société dans le secteur des paiements.
  • L’équipe a accru sa position dans la société péruvienne Credicorp, sa banque latino-américaine préférée, dont l’action avait été malmenée en raison de préoccupations politiques et d’une grave éclosion de COVID au Pérou.
  • Le fonds a également continué de renforcer sa position relativement récente dans Xcel, qui avait sous-performé à court terme, après qu’une rencontre avec le chef de la direction de cette société a conforté l’équipe dans le bien-fondé de sa thèse de placement.
  • Le fonds a élagué ses positions dans les courtiers d’assurance AON et Marsh & McLennan, le fabricant de revêtements Sherwin Williams et le gestionnaire d’actifs Blackstone, dont la nette surperformance avait fait grimper les multiples.

Pour la suite des choses, l’équipe juge que les valorisations des actions de croissance à forte capitalisation sont généralement onéreuses selon diverses mesures. Par exemple, aux États-Unis, l’indice Russell 1000 Growth se négocie à un ratio C/B prévisionnel de 30,4, un sommet depuis la bulle des technos de la fin des années 1990. Les rendements absolus ont aussi été exceptionnellement vigoureux dernièrement. À cela s’ajoute une abondance de risques, comme la persistance possible de pressions inflationnistes, la diminution des mesures de relance, les hausses d’impôt, les guerres commerciales, les erreurs de politique des banques centrales, de nouveaux variants de la COVID et les risques géopolitiques. Par conséquent, l’équipe croit que les investisseurs devraient se préparer à l’éventualité de rendements moins élevés, puisqu’il est peu probable que les rendements spectaculaires de la dernière décennie se répètent.

L’équipe reste fidèle à son processus et à sa philosophie de placement. La MFS conserve son horizon de placement à long terme et continue de privilégier les sociétés à croissance composée durable dont les bénéfices sont fortement susceptibles de perdurer au fil du temps. L’équipe continuera d’appliquer systématiquement ses critères d’achat et de vente et de s’appuyer sur l’analyse des fondamentaux des sociétés et des valorisations relatives pour déterminer la structure finale du portefeuille. L’objectif du fonds est de procurer une valeur ajoutée en prenant une série de décisions de placement ascendantes visant des titres spécifiques plutôt qu’en se fiant à des événements macroéconomiques que la MFS juge difficiles à prédire. Par ailleurs, l’actif du fonds reste entièrement placé sur les marchés boursiers, car la MFS estime difficile de prévoir les rendements de ces marchés à court terme.

Incidences importantes sur le rendement

Accenture Plc

La position surpondérée dans la société de services TI Accenture (États-Unis) a bonifié le rendement relatif. Le cours de l’action a monté après que la société a annoncé des bénéfices solides au quatrième trimestre et des prévisions de chiffre d’affaires nettement supérieures aux attentes consensuelles. L’action a aussi profité d’une forte demande de la part des clients de la société au quatrième trimestre.

Church & Dwight Co Inc

La position surpondérée du portefeuille dans le fabricant de produits de soins personnels, ménagers et spécialisés Church & Dwight (États-Unis) a contribué au rendement relatif. Le cours de l’action a grimpé quand la société a annoncé des bénéfices meilleurs que prévu au troisième trimestre et réitéré ses prévisions de bénéfices pour l’année malgré la hausse des coûts, ce qui semble avoir renforcé la confiance des investisseurs.

Icon Plc

La position dans la société de recherches cliniques ICON (Irlande) a soutenu les résultats relatifs. Le cours de l’action a monté suite à l’acquisition de PRA Health Sciences, qui a créé la deuxième société en importance dans ce secteur, avec une offre de services élargie et une empreinte géographique étendue.

Alibaba Group Holding Ltd

La position surpondérée du portefeuille dans la société de commerce en ligne et mobile Alibaba Group Holding (Chine) a nui au rendement relatif. Le cours de l’action a fléchi après que la société a publié des résultats financiers inférieurs aux prévisions. La croissance de base de la plateforme de magasinage en ligne Taobao de la société n’a pas été à la hauteur d’attentes déjà abaissées, en raison d’une diminution de la part du marché, et les pertes de placement ont été nettement plus élevées que prévu.

HDFC Bank

La position du portefeuille dans la société bancaire HDFC Bank (Inde) a amoindri le rendement relatif. Bien que la société ait annoncé des résultats financiers solides au troisième trimestre, tirés par la croissance des prêts, le cours de l’action a baissé malgré l’absence de mauvaises nouvelles notables.

Tesla Inc.

L’absence de placement dans le fabricant de véhicules électriques Tesla (États-Unis) a pesé sur le rendement relatif. L’action a monté après que la société a livré plus de véhicules que prévu par le marché et montré qu’elle pouvait surmonter les problèmes de chaîne d’approvisionnement qui ont touché l’ensemble du secteur de l’automobile.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 10 ans 5 ans 3 ans 1 an T4
Fonds croissance mondial MFS Sun Life - série A

13,3

15,0

16,3

19,8

15,6

7,5

Fonds croissance mondial MFS Sun Life - série F

14,5

16,2

17,6

21,2

17,0

7,8

Indice MSCI AC World

12,6

14,3

13,0

17,3

17,5

6,4

¹Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 31 décembre 2021. 
²Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période allant du 30 septembre 2010 (date de création du fonds) au 31 décembre 2010.

Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life.

Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2022. La société Gestion d’actifs PMSL inc. et MFS Investment Management Canada Limited sont membres du groupe Sun Life. Tous droits réservés.