Des ressources pour faire face à l’incertitudes des marchés - Voir les ressources.

 

Le 20 juillet 2020, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. deviendra Gestion d’actifs PMSL inc. Il nous faudra un certain temps pour actualiser nos sites Web, notre matériel et nos formulaires. Jusqu’à ce que ce soit fait, toutes les références à Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. doivent être interprétées comme Gestion d’actifs PMSL inc. Nous avons aussi regroupé les activités de la Sun Life liées aux fonds communs de placement, aux fonds distincts, aux rentes et aux produits de placement garantis sous la marque collective Placements mondiaux Sun Life.

Fonds de titres à revenu élevé Excel Sun Life

Commentaries sur les fonds | T4 2020

Opinions et commentaire fournis par Amundi Asset Management

Survol des marchés

Plusieurs événements importants sont survenus en octobre, au tout début du quatrième trimestre de 2020. Le programme de prêts SURE de l’Union européenne, conçu pour réduire les risques de chômage pendant la crise de la COVID-19, a été bien accueilli. Compte tenu de la forte demande des pays admissibles, la Banque centrale européenne a indiqué que d’autres mesures de soutien pourraient être mises en place. De plus, les discussions concernant le nouveau plan de relance aux États-Unis ont été interrompues et reportées après les élections. Plus tard durant le trimestre, le plan a été ratifié et les démocrates ont pris le pouvoir.

Dans les marchés émergents, ce trimestre mouvementé a amené de solides rendements et quelques surprises. Les actifs risqués ont enregistré d’excellents rendements en novembre, le résultat des élections aux États-Unis et l’arrivée de vaccins contre la COVID-19 ayant accru l’appétit pour le risque. L’optimisme des marchés a persisté jusqu’en décembre.

Analyse trimestrielle du rendement

Au quatrième trimestre, les secteurs des titres à revenu fixe des marchés émergents ont affiché de solides rendements. Les placements en monnaie forte sont ceux qui ont été le plus avantageux. Le positionnement directionnel du fonds a bénéficié du resserrement des écarts, en particulier grâce aux obligations à rendement élevé, qui se sont redressées dans une conjoncture macroéconomique favorable. Les surpondérations en Amérique latine (Brésil, Mexique et République dominicaine), en Roumanie, en Ukraine et en Égypte ont fortement contribué au rendement durant la période. L’exposition aux titres de créance de première qualité libellés en devise forte, comme ceux de l’Indonésie, ainsi que le positionnement sur le segment des échéances Au quatrième trimestre, les secteurs des titres à revenu fixe des marchés émergents ont affiché de solides rendements. Les placements en monnaie forte sont ceux qui ont été le plus avantageux. Le positionnement directionnel du fonds a bénéficié du resserrement des écarts, en particulier grâce aux obligations à rendement élevé, qui se sont redressées dans une conjoncture macroéconomique favorable. Les surpondérations en Amérique latine (Brésil, Mexique et République dominicaine), en Roumanie, en Ukraine et en Égypte ont fortement contribué au rendement durant la période. L’exposition aux titres de créance de première qualité libellés en devise forte, comme ceux de l’Indonésie, ainsi que le positionnement sur le segment des échéances longues de la courbe, ont été favorables. La composante en monnaies locales a aussi contribué au rendement du fonds.

Pour ce qui est des titres en monnaie forte, le fonds a continué de privilégier les obligations à rendement élevé durant le trimestre. Les écarts pour les titres de créance de première qualité sont presque aussi serrés qu’avant la pandémie, selon le gestionnaire de portefeuille. Ce dernier a donc jugé que les obligations à rendement élevé offraient un meilleur rapport risque-rendement. Le fonds a maintenu sa surexposition à l’Argentine, ainsi que ses surpondérations d’obligations quasi souveraines du Mexique et du Brésil et d’obligations d’État de la République dominicaine.

Au point de vue des titres en monnaie locale, le fonds a conservé sa position acheteur pour les taux de la Russie après l’élection présidentielle américaine. Il a aussi augmenté sa surexposition aux taux courts de l’Afrique du Sud, du Mexique, de la Colombie et du Brésil.

Du côté des monnaies de pays émergents, le fonds a pris une position vendeur sur la livre turque (TRY) en novembre. Il a toutefois terminé l’année avec une position acheteur sur cette devise, car la Turquie avait assoupli sa politique monétaire. Par ailleurs, le fonds a accru sa surexposition au real brésilien (BRL). Il a aussi renforcé sa position vendeur sur le peso chilien (CLP) puisque les mesures d’assouplissement monétaire sont peu probables au Chili. Enfin, le fonds a maintenu sa surexposition au rouble russe (RUB) et au leu roumain (RON) durant la période.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 10 ans 7 ans 5 ans 3 ans 1 an T4
Fonds de titres à revenu élevé Excel Sun Life - série A 5,0 5,4 4,9 3,1 1,9 0,9 4,4
Fonds de titres à revenu élevé Excel Sun Life - série F 6,1 6,5 6,0 4,2 2,9 1,9 4,6
Indice de référence* 5,8 6,4 6,4 5,0 4,6 2,5 2,6

*Indice composé non couvert JP Morgan GBI-EM Global Diversified (50 %); Indice composé JP Morgan EMBI Global Diversified (50 %)

1Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 31 décembre 2020.

2Année civile partielle. Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période pour de la date de création du fonds en 22 octobre 2010 au 31 décembre 2010 (Série A) et du 4 novembre 2010 au 31 décembre 2010 (Série F).

Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life. Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life. 

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2021. Gestion d’actifs PMSL inc. est membre du groupe Sun Life. Tous droits réservés.