Des ressources pour faire face à l’incertitudes des marchés - Voir les ressources.

 

À effet du 27 novembre 2021, les options Frais de souscription différés et Frais de souscription réduits ne seront plus offertes pour les souscriptions de fonds communs de placement de Placements mondiaux Sun Life. Les transferts entre fonds ayant la même option de frais de souscription seront autorisés.

Fonds de titres de créance de marchés émergents Amundi Sun Life

Commentaries sur les fonds | T2 2021

Opinions et commentaire fournis par Amundi Asset Management

Survol des marchés

L’inflation réelle et attendue a accaparé l’attention durant le trimestre. Un changement de message de la Fed à sa réunion de juin a rendu les cours plus volatils dans toutes les catégories d’actif. La BCE a décidé de laisser ses taux inchangés.

L’inflation s’est accélérée dans les marchés émergents, à l’exception notable de l’Inde. Elle a surtout été nourrie par les prix des aliments, du pétrole et des produits de base, tandis que la pression de la demande est restée quasi absente. L’inflation a dépassé la cible de la banque centrale dans un plus grand nombre de pays et elle a atteint ou frôlé un sommet dans la majorité des marchés émergents. En Asie, le yuan chinois (CNY) a touché un plus haut de trois ans, en partie à cause de la vigueur des investissements de portefeuille étrangers dans les titres de participation chinois. La Banque populaire de Chine a haussé le ratio de réserves obligatoires de change pour la première fois depuis 2007.

Les banques centrales ont relevé leurs taux directeurs au Mexique, au Brésil, en Hongrie, en Tchéquie et en Russie, tandis que la banque centrale turque a laissé le sien inchangé.

Analyse trimestrielle du rendement

Les marchés émergents ont enregistré des rendements solides sur le trimestre. En dollars US, les obligations souveraines en monnaie forte des marchés émergents ont gagné du terrain, avec des rendements positifs dans toutes les régions. L’Afrique et l’Amérique latine ont affiché les meilleurs résultats. Les titres en monnaie locale des marchés émergents ont généré des gains moins élevés en raison du renforcement des attentes d’inflation, et les monnaies des marchés émergents ont aussi produit des rendements positifs. Les titres de créance de sociétés des marchés émergents ont également progressé et les flux de capitaux dans les fonds d’obligations des marchés émergents ont été généralement positifs.

Le fonds a été distancé par son indice de référence. En ce qui a trait aux titres en monnaie forte, le positionnement directionnel (surpondération en termes de DTS [duration multipliée par l’écart]) a contribué à la performance vu le rendement positif des actifs en monnaie forte des marchés émergents. L’exposition aux titres en monnaie forte d’Argentine, ainsi que la surpondération du Brésil, de l’Équateur et de l’Indonésie sont les principaux responsables du rendement du fonds, lequel a par contre pâti de la sous-pondération des Émirats arabes unis et de l’Afrique du Sud.

En ce qui a trait aux titres en monnaie locale, la duration des positions du fonds a eu un effet favorable, tout comme la surpondération de l’Afrique du Sud et un positionnement tactique sur les titres mexicains. La surpondération de la Colombie et du Brésil et la sous-pondération de la Chine ont freiné le rendement. L’exposition aux monnaies des marchés émergents a le plus nui au fonds, du fait de la sous-pondération du baht thaïlandais (THB) et de la surpondération du yuan chinois (CNY). 

Le fonds est resté surpondéré en duration par rapport à l’indice de référence durant la période afin de couvrir le portefeuille dans une conjoncture inflationniste. Du côté des titres en monnaie forte, le fonds a fait passer Oman de la surpondération à la sous-pondération en raison d’une valorisation moins intéressante. Le fonds a réduit ses positions acheteur sur le Pakistan et l’Ukraine, où des valorisations attrayantes ont été éclipsées par une agitation politique croissante, doublée d’une perte de crédibilité de la banque centrale dans le second cas. Le fonds a étoffé ses positions acheteur sur la Roumanie et le Qatar, notamment au vu de la sous-performance relative des titres qatari ces derniers mois malgré un renforcement des fondamentaux. Le fonds a accru ses positions en Indonésie. Du côté des titres en monnaie locale, le fonds a accentué la surpondération de l’Afrique du Sud et du Mexique et la sous-pondération de la Malaisie. Le fonds a cessé de surpondérer les titres en monnaie locale polonais.

Du côté des monnaies des marchés émergents, le fonds a accentué la surpondération du yuan chinois (CNY) pour miser sur sa valeur relative par rapport au nouveau dollar de Taïwan (TWD), en plus d’étoffer ses positions sur le real brésilien (BRL) en raison d’une valorisation attrayante. Le fonds a cessé de sous-pondérer le baht thaïlandais (THB). Le fonds a abaissé la surpondération du zloty polonais (PLN) et amorcé le deuxième semestre de 2021 avec un positionnement neutre sur cette monnaie, la Pologne étant aux prises avec la COVID-19 et des taux très nettement négatifs. Tout au long de la période, le fonds a adopté un positionnement tactique vis-à-vis du rouble russe (RUB) vu des valorisations et des fondamentaux attrayants et un risque géopolitique déjà largement escompté

Perspectives

Amundi est d’avis que les conditions macroéconomiques mondiales actuelles témoignent d’une forte dynamique reflationniste, d’autant plus que la Fed laisse entendre qu’elle se soucie encore davantage du marché du travail que de l’inflation. Sur le plan de la comparaison des catégories d’actif, Amundi juge les valorisations des titres à revenu fixe des marchés émergents attrayantes par rapport à celles des titres à revenu fixe des marchés développés. L’évolution des conditions financières actuellement accommodantes jouera un rôle clé dans les rendements des différentes catégories d’actif. 

À moyen terme, Amundi reste optimiste à l’égard des titres en monnaie forte des marchés émergents. La hausse des prix des produits de base et les prochaines attributions de droits de tirage spéciaux (DTS) devraient améliorer les perspectives de refinancement des marchés émergents et atténuer les craintes de défaut sur les marchés naissants. De leur côté, les titres en monnaie locale des marchés émergents profitent du relèvement des taux directeurs de plusieurs banques centrales au moment où les taux d’intérêt réels des pays émergents dépassent déjà ceux des États-Unis et d’autres pays développés. Sur le plan des monnaies des marchés émergents, Amundi s’attend à une surperformance relative de certaines monnaies à rendement élevé, liées aux produits de base et associées à un excédent du compte courant. Les investisseurs peuvent protéger leurs positions contre les accès de volatilité des taux américains en élargissant le financement des positions acheteur sur les monnaies des marchés émergents au-delà du dollar US.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 10 ans 7 ans 5 ans 3 ans 1 an T1
Fonds de titres de créance de marchés émergents Amundi Sun Life - série A 4,2 4,4 2,9 0,9 1 -2,1 2,1
Fonds de titres de créance de marchés émergents Amundi Sun Life - série F 5,3 5,5 4,0 2,0 2,0 -1,1 2,4
Indice de référence* 5,0 5,5 4,5 2,9 3,2 -3,0 2,2

*Indice composé non couvert JP Morgan GBI-EM Global Diversified (50 %); Indice composé JP Morgan EMBI Global Diversified (50 %)

¹Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 30 juin 2021.

²Année civile partielle. Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période pour de la date de création du fonds en 22 octobre 2010 au
31 décembre 2010 (Série A) et du 4 novembre 2010 au 31 décembre 2010 (Série F).

À effet du 14 juillet 2021, le Fonds de titres à revenu élevé Excel Sun Life a été renommé Fonds de titres de créance de marchés émergents Amundi Sun Life.

Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life. Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2021. Gestion d’actifs PMSL inc. est membre du groupe Sun Life. Tous droits réservés.