Le 20 juillet 2020, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. deviendra Gestion d’actifs PMSL inc. Il nous faudra un certain temps pour actualiser nos sites Web, notre matériel et nos formulaires. Jusqu’à ce que ce soit fait, toutes les références à Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. doivent être interprétées comme Gestion d’actifs PMSL inc. Nous avons aussi regroupé les activités de la Sun Life liées aux fonds communs de placement, aux fonds distincts, aux rentes et aux produits de placement garantis sous la marque collective Placements mondiaux Sun Life.

Commentaire mensuel indien

Juillet 2020

Opinions et commentaire fournis par Aditya Birla Sun Life Asset Management.

(Remarque : En Inde, l’exercice financier commence le 1er avril et se termine le 31 mars. La période considérée est donc l’exercice 2020-2021.)

Téléchargez la version PDF

Revue et perspectives des marchés boursiers

Le marché boursier indien a poursuivi sa reprise en juillet 2020, malgré les préoccupations persistantes concernant la pandémie de COVID-19, les participants du marché demeurant optimistes quant à la mise au point d’un vaccin. Les bénéfices des sociétés supérieurs aux attentes pour le trimestre terminé en juin 2020 ont également ajouté de la valeur.

La poursuite de la progression du marché boursier indien témoigne de l’optimisme des investisseurs à l’égard de la capacité à surmonter les turbulences à court terme liées à la pandémie et à l’expansion de l’économie intérieure à long terme. Le comportement des investisseurs reflète la philosophie du marché boursier axée sur les perspectives à long terme plutôt que sur les événements actuels, ce qui explique également la récente reprise. Le rebond de l’économie intérieure ne sera pas nécessairement automatique puisque des problèmes structurels existants ont été aggravés par la pandémie et devront être réglés pour assurer la durabilité de la reprise. Un rapport d’IHS Markit indique qu’un rebond de l’économie indienne est probable au deuxième semestre de 2020 alors que l’impact de la pandémie s’atténue. Celle-ci devrait progresser de 6,7 % durant le prochain exercice. Par conséquent, les investisseurs doivent continuer de surveiller l’amélioration de la santé économique de l’Inde en faisant un suivi des indicateurs clés.

L’économie mondiale traverse une grave crise sanitaire, à laquelle seul un vaccin peut mettre fin. D’ici là, la route s’annonce cahoteuse et les pays continueront de jongler avec les mesures de confinement et la reprise des activités. À l’avenir, les marchés évolueront en fonction de la rapidité à laquelle la pandémie est maîtrisée et la reprise devrait être lente, constante et graduelle.

Actualités et performance du marché

Les actions indiennes ont poursuivi leur ascension en juillet, en hausse de 46 % par rapport à leurs creux de mars, soit seulement 10 % de moins que le sommet depuis le début de l’année/record atteint à la mi-janvier. Les marchés continuent de progresser malgré la hausse quotidienne constante du nombre de nouveaux cas de COVID-19 et la forte baisse des bénéfices.

Le nombre de cas de COVID-19 semble toujours à la hausse, mais le taux de mortalité demeure faible. L’économie présente des signes de reflation – la demande est contenue. Reste à savoir si cela persistera.

L’économie rurale est un élément positif, alors que l’on observe une mousson normale et des cultures Kharif en hausse depuis l’an dernier. Certains facteurs macroéconomiques comme la faiblesse des prix pétroliers et la stabilité de la devise sont favorables aux titres indiens. Les valorisations sont raisonnables lors que l’indice Nifty affiche un ratio cours/valeur comptable en glissement inférieur d’environ 13 % à sa moyenne à long terme.

Les actions à moyenne et à faible capitalisation se négocient à des valorisations relatives attrayantes. Les faibles taux d’intérêt et les liquidités élevés peuvent justifier des valorisations boursières supérieures à l’avenir.

Les marchés boursiers devraient rester volatils en raison d’une résurgence du virus. Toutefois, les politiques budgétaires et monétaires accommodantes et les liquidités élevées devraient soutenir les actions.

Dans le contexte actuel, nous estimons préférable de remplacer une perspective à court terme sur un an par une perspective sur trois ans qui donnera vraisemblablement le temps à l’économie et aux bénéfices de se normaliser.

Événements clés

Indicateurs trimestriels T4 EX20 T3 EX20 T2 EX20 T1 EX20
PIB (%) 3,10 4,10 4,40 5,2
DCC en % du PIB 0,10 - 0,20 - 0,90 - 2,00

Source: Refinitiv

EX2020 = Exercice terminé le 31 mars 2020

T4 EX20 : Trimestre terminé le 31 mars 2020 
T3 EX20 : Trimestre terminé le 31 décembre 2019
T2 EX20 : Trimestre terminé le 30 septembre 2019
T1 EX20 : Trimestre terminé le 30 juin 2019

Moniteur de retour

Indices, matières premières et devises   Retours (en%)
  Valeur comme sur
31 juillet 2020
1 mois 6 mois 1 an
MSCI India NR 568,64 8,56 -6,41 -1,45
MSCI India Small NR 378,24 5,63 -15,49 -6,28
Brent Crude (CAD/bbl) 58,67 1,70 -24,04 -29,26
Brent Brut (CAD / baril) 55,84 0,37 3,31 6,98
INR (pour CAD) 74,81 -0,91 4,86
8,75

Sources : Morgan Stanley, Refinitiv.Valeurs au 31 juillet 2020.

Ratios de valorisation

Ratios MSCI India NR MSCI India Small NR
P/E 24,61 43,65
PE d'un an 20,81 23,83
P/B 2,87 2,06
Rendement des dividendes 1,21 %

1,34 %

Sources : Morgan Stanley. Valeurs au 31 juillet 2020.

Perspectives du marché

Facteurs clés Analyse Incidence

Croissance économique mondiale

  • Une reprise économique semble s’amorcer à l’échelle mondiale, alors que certains indices (p. ex., PMI) progressent, malgré une résurgence du virus dans quelques pays.
  • Les politiques budgétaires et monétaires resteront accommodantes et les liquidités demeureront élevées, ce qui devrait soutenir la reprise économique.
flèche nulle
Conjoncture macroéconomique en Inde
  • Le nombre de cas de COVID-19 semble toujours à la hausse, mais le taux de mortalité demeure faible.
  • L’économie présente des signes de reflation – la demande est contenue. Reste à savoir si cela persistera.
  • Des indicateurs clés à haute fréquence progressent, bien que certains s’aplatissent.
  • L’économie rurale est un élément positif, alors que l’on observe une mousson normale et des cultures Kharif en hausse depuis l’an dernier.
  • Certains facteurs macroéconomiques comme la faiblesse des prix pétroliers et la stabilité de la devise sont favorables aux titres indiens.
flèche nulle
Croissance des bénéfices des sociétés indiennes
  • Les bénéfices du premier trimestre de 2021 devraient être faibles et de nouvelles révisions à la baisse des prévisions de bénéfices sont attendues.
  • Toutefois, les bénéfices des sociétés devraient toucher un creux durant l’exercice 2021.Un redressement est prévu pour l’exercice 2022 et l’économie/les bénéfices devraient se normaliser d’ici l’exercice 2023.
  • Les sociétés repensent les processus commerciaux pour tirer parti de la technologie, éliminer les inefficacités et réduire les coûts, ce qui pourrait accélérer la reprise des bénéfices et du RCP.
flèche nulle
Valorisation des actions indiennes
  • Les valorisations sont raisonnables lors que l’indice Nifty affiche un ratio cours/valeur comptable en glissement inférieur d’environ 13 % à sa moyenne à long terme.
  • Les actions à moyenne et à faible capitalisation se négocient à des valorisations relatives attrayantes.
  • Les faibles taux d’intérêt et les liquidités élevés peuvent justifier des valorisations boursières supérieures à l’avenir.
flèche nulle
Confiance des investisseurs et flux financiers
  • Le dollar américain est entré en territoire baissier et son affaiblissement tend à stimuler les actifs des marchés émergents et les afflux de capitaux.
  • L’Inde a continué de voir affluer les capitaux des investisseurs institutionnels étrangers (IIE) en juillet.
  • Toutefois, les flux de capitaux intérieurs ont plongé en territoire négatif, malgré la stabilité de ceux des portefeuilles d’investissement systématique indiens.
flèche nulle

Les points de vue exprimés sont ceux d’Aditya Birla Sun Life AMC Ltd., sous-conseiller de certains fonds communs de placement des marchés émergents Excel Sun Life pour lesquels Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. est le gestionnaire de portefeuille. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente.

Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude. Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement futur; ils sont de nature spéculative et on ne peut s’y fier.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les épargnants devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

© Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., 2020.
La société Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. est membre du groupe Financière Sun Life. Aditya Birla Sun Life AMC Ltd. est une coentreprise du Aditya Birla Group et de la Financière Sun Life inc.