Malgré les bonnes nouvelles entourant les vaccins, des incertitudes continuent de grever les marchés financiers

Autour de 95 %, l’efficacité des vaccins développés contre la COVID-19 dépasse largement les attentes; par comparaison, celle des vaccins contre la grippe saisonnière est d’environ 50 % aux États-Unis.

Parallèlement, les cas de COVID-19 augmentent aux États-Unis et dans bien des régions du monde, trajectoire préoccupante du point de vue de la société et des marchés financiers.

L’incertitude et la volatilité continuent donc de planer sur les marchés. Le risque de perte extrême en cas de récession (toujours présent sur les marchés financiers) semble élevé aujourd’hui, d’autant plus que les valorisations boursières frôlent des records historiques, tout comme le niveau d’endettement et les marges des entreprises.

Cependant, les taux d’intérêt sont bas, la situation financière des consommateurs est bonne et les banques centrales demeurent accommodantes; par conséquent, si nous arrivons à surmonter les risques extrêmes jusqu’à ce que les vaccins soient largement distribués d’ici un an ou deux, la conjoncture pourrait être propice aux actions qui offrent des possibilités de placement pour les investisseurs à long terme.

Le marché sous-estime encore des enjeux clés de la reprise

Beaucoup d’inconnues subsistent au sujet du virus de la COVID-19 et des vaccins en cours d’élaboration, comme la sécurité à long terme de ces vaccins (qui suscite beaucoup d’attention en ce moment).

Cependant, le marché sous-estime l’enjeu de la durée de l’immunité procurée par les vaccins. Pendant combien de temps ceux-ci vont-ils nous protéger? Bien des spécialistes jugent raisonnable de s’attendre à une immunité d’un à trois ans, mais nul ne le sait vraiment. Si l’immunité ne dure que quelques mois ou si le virus devait muter, les vaccins de la génération actuelle pourraient s’avérer inefficaces.

Au niveau des secteurs d’activité, d’autres inconnues persistent quant aux préférences à long terme des consommateurs. Certains des nouveaux comportements adoptés par nécessité durant la pandémie pourraient se révéler de meilleures façons de faire à long terme. Des domaines comme l’aviation, les croisières et l’hôtellerie ont fait les manchettes, mais les changements de préférences des consommateurs pourraient avoir des répercussions beaucoup plus étendues dans tous les secteurs.

Le retour à une vie relativement normale ne se fera pas en criant ciseau. La progression sera lente et les activités moins risquées reprendront vraisemblablement avant celles qui peuvent courir plus de risques.

Les gagnants et les perdants se révéleront au cours des prochaines années

Malgré toutes les inconnues, nous voyons poindre des occasions du côté des sociétés dont la direction saura mettre à profit cette brève période de changements assez rapides en investissant dans l’avenir et en mettant en place les conditions d’une amélioration des fondamentaux durant la décennie qui vient et par la suite.

Prenons l’exemple des fabricants d’outils des sciences de la vie et de matériel de diagnostic, qui fabriquent les instruments et équipements très complexes utilisés dans la lutte contre le virus, y compris les tests de diagnostic de la COVID-19. Bon nombre de ces sociétés réinvestissent les bénéfices liés à la COVID-19 dans les talents et la technologie qui prépareront le terrain à de nouvelles découvertes scientifiques. Celles dont les dirigeants sont ferrés en affectation des capitaux auront l’occasion d’obtenir une part des dépenses grandissantes de recherche-développement en sciences de la vie à l’échelle mondiale. Ce segment nous paraît plus prometteur que celui des fabricants de vaccins, qui trouveront sans doute plus difficile de maintenir leur rentabilité à long terme en raison d’une concurrence plus vive.

Un autre exemple réside dans la santé numérique et la télémédecine. La pandémie a révélé des inefficacités dans la prestation des soins de santé dans le monde. Des technologies comme la vidéo à la demande avec un médecin et la surveillance à distance des patients par un appareil médical connecté à Internet permettent de dispenser des soins de meilleure qualité de façon plus pratique et moins coûteuse dans certaines circonstances. Nous nous intéressons aujourd’hui à un petit nombre de sociétés qui permettent cette transformation numérique des soins de santé.

De façon plus générale, les entreprises utilisent la technologie de façon différente. La pandémie les oblige à se connecter différemment à leurs clients et fournisseurs et touche pratiquement tous les aspects de leurs activités. Certaines des nouvelles façons de faire seront moins efficaces que les anciennes, mais d’autres seront certainement meilleures. Des placements fructueux passeront par la compréhension de la façon dont les sociétés se positionnent en vue d’une croissance à long terme.

MFS concentre sur le long terme

Pendant la pandémie, les marchés ont été plus volatils et axés sur le court terme, ce qui nous donne l'occasion de trouver de la valeur à long terme. Et bien qu'il soit difficile de trouver des entreprises à des évaluations attrayantes qui se positionnent pour être mieux loties au cours de la prochaine décennie, notre objectif à long terme et notre collaboration mondiale entre les classes d'actifs nous permettront potentiellement de le faire. J'utilise mes coéquipiers dans le monde pour avoir une perspective sur des choses comme ce que disent les équipes de direction, ce que les évaluations impliquent sur des entreprises dans des secteurs similaires à travers le monde. Il aide à identifier dès le départ les tendances émergentes qui pourraient avoir une applicabilité mondiale plus large.

Un bon exemple de cela a été lors des creux du marché de mars 2020, quand on ne savait pas quelles entreprises survivraient à la pandémie. Les contacts avec les analystes des titres à revenu fixe du gestionnaire de portefeuille presque quotidiennement pour analyser des éléments tels que la liquidité, les clauses restrictives et les échéanciers nous ont aidés à prendre des décisions à long terme plus éclairées. L'orientation à long terme et la culture de la collaboration mondiale entre les classes d'actifs que nous avons chez MFS sont des facteurs de différenciation importants, en particulier à une époque d'incertitude et de volatilité accrues.

Renseignements importants

MFS et MFS Investment Management font référence à la MFS Gestion de placements Canada limitée et à la MFS Institutional Advisors, Inc. Cet article a été publié pour la première fois aux États-Unis par la MFS en mars 2021 et est publié au Canada par Gestion d’actifs PMSL inc. (avec son autorisation). Le présent document est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière d’assurance et de placement. Il ne doit pas être considéré comme une source d’information à cet égard et ne constitue pas une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières.

Les placements dans des fonds communs de placement peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Veuillez consulter le prospectus du fonds. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les opinions exprimées dans ce commentaire sont celles des auteurs et peuvent être modifiées à tout moment. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs du marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. ou sous-conseillé par la MFS. Ces points de vue ne doivent pas être considérés comme des conseils en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Le contenu de cet article provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude. Ce document peut contenir des énoncés prospectifs concernant l’économie et les marchés, leur évolution future, ainsi que des stratégies ou des perspectives. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers. Ils sont soumis à des incertitudes et à des risques intrinsèques, de sorte que les prévisions et les projections pourraient ne pas se matérialiser. Les événements et les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux qui sont indiqués ou prévus dans ce document, en raison d’un certain nombre de facteurs importants. Les opinions exprimées dans ce commentaire sont celles des auteurs et peuvent être modifiées à tout moment.

Le logo MFS® est une marque de commerce de The Massachusetts Financial Services Company, utilisée avec son autorisation.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2021. Gestion d’actifs PMSL inc. est membre du groupe Sun Life. Tous droits réservés.