Le 20 juillet 2020, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. deviendra Gestion d’actifs PMSL inc. Il nous faudra un certain temps pour actualiser nos sites Web, notre matériel et nos formulaires. Jusqu’à ce que ce soit fait, toutes les références à Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. doivent être interprétées comme Gestion d’actifs PMSL inc. Nous avons aussi regroupé les activités de la Sun Life liées aux fonds communs de placement, aux fonds distincts, aux rentes et aux produits de placement garantis sous la marque collective Placements mondiaux Sun Life.

Fonds valeur international MFS Sun Life

Commentaries sur les fonds | T3 2020

Téléchargez la version PDF

Opinions et commentaire fournis par MFS Gestion de placements Canada limitée.

Revue du marché

Au troisième trimestre de 2020, les marchés boursiers mondiaux ont affiché un rendement positif pour un deuxième trimestre d’affilée, poursuivant leur remontée étonnamment vigoureuse par rapport aux creux de la fin mars. Bien que le coronavirus ait continué de se propager et que les perspectives de reprise économique soient incertaines, les investisseurs ont privilégié les segments cycliques du marché, d’où la domination des actions des matières premières, de l’industrie et de la consommation discrétionnaire. L’énergie a été le seul secteur à baisser fortement, dans un contexte où l’atonie de l’économie mondiale et la perturbation des voyages aériens ont fait tomber les prix du pétrole à 40 $ US le baril. Le secteur des services financiers a légèrement fléchi, les investisseurs devant composer avec la pression que les faibles taux d’intérêt et la hausse des coûts du crédit exercent sur le système bancaire.

Positionnement du portefeuille

Le fonds a surclassé son indice de référence, en grande partie grâce à la surpondération des technologies et à une sélection d’actions favorable dans ce secteur, à l’absence de la majorité des titres des secteurs des services financiers et de l’énergie, ainsi qu’à un choix d’actions judicieux dans les biens de consommation de base. Par contre, la sous-pondération du secteur de la consommation discrétionnaire a nui au rendement relatif, notamment du fait de l’absence de positions dans l’automobile.

Les valorisations boursières semblent annoncer une forte reprise économique durant l’année qui vient, mais MFS s’inquiète du risque croissant que cette attente soit déjouée à la baisse. Déjà préoccupant avant la pandémie, l’endettement excessif des banques centrales et des gouvernements du monde s’est encore amplifié sous l’effet des programmes de dépenses budgétaires massives institués par les gouvernements et des efforts entrepris par les banques centrales pour éviter que la pandémie COVID-19 entraîne une dépression catastrophique.

MFS adopte une attitude prudente et le portefeuille conserve un positionnement défensif. Le fonds n’a opéré qu’un petit nombre d’opérations au troisième trimestre, en élaguant certaines positions qui avaient surperformé et en étoffant modestement quelques titres cycliques de grande qualité.

Depuis le début de l'année, le fonds a élagué ses placements dans un certain nombre d’actions de grande qualité qui ont surperformé, comme celles des fabricants de produits alimentaires Nestlé et Kerry Group, des fabricants d’arômes et de parfums Givaudan et Symrise, des sociétés immobilières résidentielles allemandes Vonovia et Deutsche Wohnen et des chefs de file technologiques Cadence Design Systems, Nomura Research Institute et Obic. Le fonds a réduit ses positions dans des sociétés qu’il continue de favoriser à long terme, mais qui ont alourdi leur endettement et accentué leur prise de risque pour réaliser des acquisitions, y compris Infineon Technology et Texas Instruments.

MFS a étoffé ses positions dans certains titres cycliques du fonds qui ont sous-performé lors du dégagement boursier, y compris Samsung Electronics et SMC, fabricant japonais d’équipement pneumatique servant à l’automatisation des usines, ainsi que le fabricant d’équipement minier Epiroc et la société de fabrication et d’entretien d’ascenseurs Schindler. Le fonds a également étoffé ses positions dans Alphabet, la société mère de Google qui domine des créneaux du marché dont l’importance est appelée à grandir durant la décennie qui vient, et dans le fabricant de lunettes et de lentilles cornéennes EssilorLuxottica.

Enfin, le fonds a accru son placement dans Knorr-Bremse, fabricant allemand de systèmes de freinage pour les trains et les véhicules commerciaux, que MFS estime bien placé pour profiter des améliorations qui seront apportées à la sécurité et à l’efficacité dans le cadre de la transition mondiale vers les véhicules électriques.

Le fonds surpondère le secteur des biens de consommation de base, où MFS privilégie les marques fortes, les réseaux de distribution mondiaux, les bilans solides et la capacité d’adaptation au numérique dans plusieurs entreprises de produits de consommation, de produits alimentaires et de boissons alcoolisées. Le fonds surpondère également le secteur des technologies de l’information, où il investit dans des sociétés de logiciels, de systèmes informatiques et de semiconducteurs jugées dominantes dans des créneaux industriels et caractérisées par des avantages concurrentiels qui, selon MFS, s’appuient sur la propriété intellectuelle. Dans le secteur surpondéré de l’industrie, le fonds investit dans un certain nombre de sociétés qui dominent leurs créneaux du marché et privilégient l’innovation pour répondre aux besoins futurs de la clientèle.

Le fonds est le plus sous-pondéré dans les services financiers, MFS continuant d’éviter les banques européennes et japonaises caractérisées par des modèles d’entreprise complexes et des bilans surendettés. Le fonds s’est abstenu d’investir dans la majorité des sociétés du secteur de l’énergie, dont il attend à long terme des taux de rendement inférieurs à la normale, vu l’ampleur de leurs besoins de dépenses d’investissement, l’état des marchés axés sur les produits de base et la pression qui pèse sur les émissions de combustibles fossiles. Le fonds sous-pondère le secteur de la consommation discrétionnaire, où MFS juge que l’on trouve moins de modèles d’affaires viables. MFS continue d’éviter les services publics, secteurs très réglementés qui offrent un rendement plus faible que d’autres.

Incidences importantes sur le rendement

Taiwan Semiconductor
La position dans ce fabricant de semiconducteurs a contribué au rendement relatif. La société a déclaré un bénéfice net substantiel au deuxième trimestre et donné des indications prospectives supérieures aux attentes pour le troisième trimestre.

Givaudan
La position dans ce fabricant d’arômes et de saveurs a contribué au rendement relatif. Le cours du titre a bénéficié de la croissance des ventes, de perspectives meilleures que prévu du côté des marges et d’un nouveau plan d’expansion dans de nouveaux marchés comme ceux des produits de beauté, de la nutrition et des ingrédients fonctionnels.

Ito En
La position dans ce producteur de thés et de boissons a favorisé les résultats relatifs, l’action ayant monté après l’annonce de ventes trimestrielles meilleures que prévu.

Siemens
L’absence de position dans cette société diversifiée de génie électrique a nui au rendement relatif. L’action a monté sous l’effet de bénéfices supérieurs aux prévisions au troisième trimestre, attribuables à des ventes solides et à une performance robuste de la division des industries numériques.

NTT DoCoMo.
L’absence de position dans ce fournisseur japonais de télécommunications mobiles a freiné le rendement relatif. Fin septembre, la société de services de téléphonie fixe NTT a annoncé son intention de fermer le capital de sa filiale de téléphonie sans fil NTT DoCoMo, en rachetant les actions à une prime de 40 % par rapport à leur cours.

Daimler
L’absence de position dans ce constructeur automobile a nui au rendement relatif, la société ayant déclaré des résultats d’exploitation impressionnants attribuables aux ventes solides de Mercedes Benz, au contrôle des coûts lié à des réductions temporaires de main-d’œuvre, ainsi qu’à la progression robuste des livraisons de voitures en Chine.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 10 ans 5 ans 3 ans 1 an T3
Fonds valeur international MFS Sun Life - série A

11,2

11,2

9,2

9,7

15,4

6,4

Fonds valeur international MFS Sun Life - série F

12,4

12,4

10,4

10,9

16,8

6,7

Indice MSCI EAFE

8,8

7,4

5,2

2,8

1,4

2,8

¹Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 30 septembre 2020.

²Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période allant du 1er octobre 2010 (date de création du fonds) au 31 décembre 2010.

 

Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

Placements mondiaux Sun Life est le nom commercial de Gestion d’actifs PMSL inc., de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie et de la Fiducie de la Financière Sun Life.

Gestion d’actifs PMSL inc. est le gestionnaire des fonds communs de placement de la Sun Life, des Solutions gérées Granite Sun Life et des Mandats privés de placement Sun Life.

© Gestion d’actifs PMSL inc. et ses concédants de licence, 2020. La société Gestion d’actifs PMSL inc. et MFS Investment Management Canada Limited sont membres du groupe Sun Life. Tous droits réservés.