Le 20 juillet 2020, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. deviendra Gestion d’actifs PMSL inc. Il nous faudra un certain temps pour actualiser nos sites Web, notre matériel et nos formulaires. Jusqu’à ce que ce soit fait, toutes les références à Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. doivent être interprétées comme Gestion d’actifs PMSL inc. Nous avons aussi regroupé les activités de la Sun Life liées aux fonds communs de placement, aux fonds distincts, aux rentes et aux produits de placement garantis sous la marque collective Placements mondiaux Sun Life.

Fonds d'actions internationales JPMorgan Sun Life

Commentaires sur les fonds | T3 2020

Téléchargez la version PDF

Opinions et commentaire fournis par Gestion d'actif JPMorgan.

Revue des marchés

Les actions mondiales ont poursuivi leur remontée au troisième trimestre, soutenues par la résilience des entreprises, notamment dans le secteur technologique, et par le virage conciliant de la politique à long terme de la Réserve fédérale. Cependant, en septembre, la volatilité s’est réinvitée et les marchés ont effacé une partie de leurs gains, l’attention des investisseurs se tournant vers une deuxième vague possible de COVID-19, le retour de certaines mesures de confinement et l’incertitude quant à l’adoption d’un programme de relance supplémentaire aux États-Unis. L’indice PMI composite flash de septembre a déçu les attentes à 50,1, indiquant que le rythme de la reprise serait difficile à soutenir dans un contexte où la montée des taux de contagion restreint l’activité. Par ailleurs, durant le trimestre, les dirigeants de l’Union européenne se sont entendus sur un fonds de reprise de 750 milliards d’euros, signe d’une meilleure coopération budgétaire au sein du bloc européen dans une situation d’urgence. Les actions de croissance ont constamment surclassé les actions de valeur et les actions des marchés émergents ont surclassé celles des marchés développés au cours du trimestre.

Revue du portefeuille

Le portefeuille a surclassé son indice de référence au troisième trimestre de 2020. Au niveau des secteurs, la sélection des titres dans l’industrie et la sous-pondération de l’énergie ont favorisé le rendement, tandis que la surpondération de la finance et la sélection des titres dans les matériaux ont eu un effet négatif. Sur le plan géographique, la sélection des titres dans les marchés émergents et au Royaume-Uni a été bénéfique et aucune partie du monde n’a nui au rendement.

Perspectives

Vu la baisse des taux de morbidité et de mortalité liés à la COVID-19, le gestionnaire de portefeuille croit que le creux de la demande économique est vraisemblablement derrière nous et que la confiance devrait se redresser – quoiqu’à partir d’un niveau extrêmement faible – ce qui implique qu’un retour à une certaine forme de normalité reste en vue.

Par rapport aux obligations souveraines et aux liquidités, les actions continuent d’offrir des perspectives de rendement intéressantes à moyen terme, compte tenu de la nature des cycles économiques qui veut que des chutes de rentabilité à court terme laissent présager une reprise de plus longue durée. Il faut sans doute s’attendre à plus de volatilité d’ici la fin de l’année, alors que les investisseurs digèrent le rythme inégal de la reprise, la résurgence des éclosions de COVID-19 dans plusieurs parties du monde et les élections présidentielles américaines de novembre. Il reste à voir comment les investisseurs obligataires réagiront à la forte augmentation de l’endettement public dans le monde; de plus, il faudra voir si la menace de déflation refait surface avec la pression à la baisse qui s’exerce sur les prix de détail.

Incidences importantes sur le rendement

Facteurs ayant contribué au rendement

  • Kone OYJ
    (pondérée à hauteur de 1,8 % dans le portefeuille) Société finlandaise d’ingénierie et de services, a contribué au rendement. Les investisseurs ont été encouragés par le leadership soutenu de Kone dans le marché consolidé des ascenseurs et escaliers mécaniques, qui confère à la société un pouvoir de fixation des prix et une rentabilité solide sur la durée d’un cycle économique.
  • Taiwan Semiconductor Manufacturing Co.
    (pondérée à hauteur de 3,1 % dans le portefeuille) Société taïwanaise de conception et de fabrication contractuelle de semiconducteurs, a contribué au rendement. L’action a monté lorsque Intel a annoncé qu’elle envisageait de recourir aux services de fonderies à titre de plan d’urgence pour fabriquer ses microprocesseurs de pointe.   

Facteurs ayant nui au rendement

  • Legal & General Group
    (pondérée à hauteur de 1,5 % dans le portefeuille) Société londonienne de services financiers, a nui au rendement. Les investisseurs ont été déçus que le dividende intermédiaire de la société n’ait pas monté sur un an. 
  • Svenska Handelsbanken
    (pondérée à hauteur de 1,3 % dans le portefeuille) Banque suédoise offrant des services bancaires universels, a nui au rendement. En septembre, la direction a annoncé qu’elle allait restructurer le réseau national de succursales, ce qui a effrayé certains investisseurs.

Rendement du fonds

Rendements composés (%)1 Depuis la création2 1 an T3
Fonds d'actions internationales JPMorgan Sun Life - série A 4,9 9,8 6,2
Fonds d'actions internationales JPMorgan Sun Life - série F 6,1 11,1 6,5
Indice MSCI ACWI ex US 3,8 3,9 4,2

1Les rendements se rapportant aux périodes supérieures à un an sont annualisés. Données au 30 septembre 2020.

2Année civile partielle. Les rendements sont indiqués pour la période allant du 20 juillet 2018 (date de création du fonds) au 31 décembre 2018.

Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Gestion d’actifs PMSL inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Ce commentaire est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal ou juridique ni en matière de placement. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude.

Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs sur l’économie et les marchés, ainsi que sur le rendement futur, les stratégies, les perspectives ou les événements s’y rapportant, qui sont soumis à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant de faire un placement. Les taux de rendement indiqués correspondent aux rendements globaux composés annuels historiques qui prennent en compte les variations de la valeur des titres et le réinvestissement de toutes les distributions, mais ne prennent pas en compte les commissions d’achat et de rachat, les frais de placement ni les autres frais optionnels ou l’impôt sur le revenu payable par un porteur de titres, frais qui auraient eu pour effet de réduire le rendement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Les titres de série A sont offerts à tous les investisseurs, tandis que les titres de série F ne sont offerts qu’aux investisseurs qui bénéficient d’un programme intégré à honoraires auprès de leur courtier inscrit. Bien que les titres de série A et de série F aient le même portefeuille de référence, toute différence de rendement entre les deux séries est principalement attribuable à des différences concernant les frais de gestion et d’exploitation. Les frais de gestion des titres de série A comprennent des commissions de suivi, contrairement aux frais de gestion des titres de série F. Les investisseurs qui souscrivent des parts de série F peuvent verser des honoraires pour compte à honoraires, lesquels sont négociés avec leur courtier inscrit et payés à ce dernier.

© Gestion d’actifs PMSL inc., 2020. La société Gestion d’actifs PMSL inc. est membre du groupe Sun Life.