Le printemps dernier, le Canada a été pris de folie pour le basketball. Les Raptors de Toronto en ont surpris plus d’un, surtout aux États-Unis, en remportant le championnat de la NBA. Ils ont perturbé la dynastie en battant les Warriors de Golden State, peut-être la meilleure équipe de l’histoire récente. Tout à coup, le Canada occupait le devant de la scène mondiale du basketball.

Cette percée m’a fait penser à d’autres dynasties dans le monde du basketball, les Celtics de Boston en particulier, et j’ai fait un parallèle avec le secteur de la gestion d’actifs. Les Celtics n’ont pas été dominants l’an dernier pendant les séries éliminatoires, mais même les personnes qui ne suivent pas la NBA ont le sentiment qu’il s’agit d’une équipe légendaire. Les gens se rappellent de John Havlicek, Bill Russell, Larry Bird, Paul Pierce – tous ces champions retraités – et de toutes les équipes formidables des Celtics de Boston. Les amateurs des Celtics croient que leur équipe mérite d’être en première place et s’attendent tout simplement à ce qu’elle le soit.

Boston a sous-performé l’an dernier, ce qui a aussi surpris les gens. Ce sont les Celtics! Pourquoi perdent-ils leurs matchs? Une chose qu’il faut savoir au sujet d’une dynastie, c’est que tout devient relatif au fait que c’est une dynastie. La réputation ne diminue pas, même si dans la réalité, la performance est moyenne. C’est aussi vrai en gestion d’actifs : la perception des conseillers en matière de rendement est davantage basée sur la réputation que sur les résultats réels. Une étude menée par Environics montre que la corrélation entre le classement établi par les conseillers selon le rendement perçu et le classement selon le rendement réel sur une année était de 56 %. Sur deux années, le résultat était de 34 % et sur trois années, la corrélation était négative!

Tout comme dans le domaine du basketball, Boston a une réputation dynastique en gestion d’actifs, laquelle est en général bien méritée. En effet, la MFS, l’un des principaux sous-conseillers de Placements mondiaux Sun Life (PMSL), fait partie de l’élite à Boston. (La MFS a été fondée en 1924 et a été acquise par la Sun Life.) Mais maintenant, l’excellence en matière de placements s’est vraiment étendue au niveau mondial. Il y a des champions potentiels partout.

PMSL gère l’argent de particuliers et d’investisseurs institutionnels depuis un peu moins de 10 ans. Mais nous ne sommes pas des novices. Nous bénéficions des capacités mondiales en matière de recherche de la Sun Life, qui gère des actifs depuis 154 ans. Cette société gère actuellement des actifs de plus de 1 billion de dollars. Nous nous inspirons de la culture de gestion des risques de la Sun Life. Tout comme les Raptors, nous parcourons le monde pour découvrir des talents et établir des partenariats avec les meilleurs. La Sun Life évalue un univers de 4 000 gestionnaires de placements et a établi des liens avec plus de 100 d’entre eux. Avec des sous-conseillers externes et des sociétés apparentées comme la MFS, nous nous assurons que notre équipe a la qualité et l’ampleur requises pour éviter une phase de « reconstruction ».

Revenons au basketball. En 2019, peu de gens à l’extérieur du Canada connaissaient la performance d’élite soutenue des Raptors. Dans la section Atlantique, cette équipe a remporté la première place quatre fois au cours des cinq années précédant sa victoire au championnat. Tout au long des séries éliminatoires, pendant que les Raptors repoussaient leurs adversaires grâce à une défense solide (gestion des risques), les analystes continuaient de baser leurs prédictions sur la réputation des équipes.

Qui étaient ces Raptors? Mais ils ont su prouver qu’une bonne défense et des talents exceptionnels de partout dans le monde forment une stratégie gagnante.

Avec le temps, nous croyons que PMSL aura la réputation qu’elle mérite. Mais nous sommes impatients, nous voulons accélérer les choses. Nous voulons que les gens regardent nos résultats. Comme nous le disons à PMSL : « Vous ne nous connaissez peut-être pas encore … mais vous serez gagnants à le faire » Une vision mondiale et une bonne défense. L’heure d’une nouvelle dynastie est venue.

Population de la région de Boston : 4,9 millions

Population de la région du Grand Toronto : 6,4 millions


Le présent commentaire contient des renseignements sommaires publiés à titre indicatif par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Bien qu’il ait été préparé à partir de sources considérées comme fiables, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. ne peut en garantir l’exactitude ou l’exhaustivité. Ce document vise à fournir des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de placement ou des conseils financiers, fiscaux ou juridiques s’appliquant à des cas particuliers. Les points de vue exprimés sont ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Il est à noter que les énoncés prospectifs contenus dans ce blogue sont de nature spéculative et il est déconseillé de s’y fier. Rien ne garantit que les événements envisagés dans ces énoncés auront lieu, ou qu’ils se dérouleront de la manière prévue. Veuillez obtenir l’avis d'un conseiller professionnel avant de prendre une décision en fonction des renseignements qui figurent dans ce blogue.

© Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., 2020. La société Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. est membre du groupe Sun Life.