Téléchargez la version PDF

Après une décennie de bénéfices générés par l’ingénierie financière et de bilans surendettés, nous sentions que les sociétés et les actifs financiers étaient vulnérables à un choc externe. Cela étant dit, s’agit-il simplement d’une volatilité similaire à celle qui s’est manifestée en 1987 et en 1929? Explique-t-elle la stupéfiante évaporation de liquidités qui frappe les marchés? On n’avait pas observé un tel degré de fluctuation quotidienne du rendement des titres à revenu fixe cotés AAA sur les marchés depuis au moins quarante ans.

La volatilité survient quand le marché est exposé à des événements dont il ne peut pas facilement évaluer l’impact économique. Nous suspections qu’après une longue période de tranquillité, quelque chose se produirait qui viendrait ébranler les marchés et ferait croître la volatilité de façon marquée. Toutefois, le niveau de stress que subit actuellement le système financier, l’ampleur étonnante des bouleversements de prix et la volatilité totalement hors de contrôle suggèrent que d’autres facteurs entrent peut-être en jeu. En voici trois :

  1. Au cours des dix dernières années, nous avons constaté une transition systématique vers des plateformes de négociation algorithmiques. Les ressources nécessitant du capital – les employés – ont été remplacées par des machines peu exigeantes de ce point de vue. Mais les plateformes de négociation fondées sur règles, bien que peu coûteuses et rapides, ne collaborent pas avec leurs homologues ou leurs collègues. Elles n’ont pas la capacité de se poser des questions comme : « Est-ce que ce prix est sensé? »
  2. Les produits financiers conçus pour reproduire le bêta à moindre coût ont connu une croissance fulgurante. Ces produits ont donné du choix aux investisseurs et créé une guerre des prix, réduisant presque à néant les frais liés à la gestion d’actifs. Et vous savez quoi? Vous en avez pour votre argent! Selon nous, une gestion passive peut être abordable, mais en épargnant sur les coûts, vous payez probablement pour un risque caché. La croissance des solutions de placement inélastiques et fondées sur les règles a-t-elle contribué à amplifier les écarts acheteur/vendeur, les appels de marge et les ventes forcées? Oui, c’est une question rhétorique.
  3. Confrontés à un excès d’épargne à l’échelle mondiale et à des taux d’intérêt négatifs depuis plus d’une décennie, les investisseurs ont cherché d’autres sources de revenus. Cela a entraîné la prolifération de stratégies de vente de volatilité systématiques. Ces stratégies sont conçues pour récolter la prime de volatilité payée par les investisseurs qui cherchent une assurance de portefeuille. À d’autres époques moins complexes, la volatilité était une simple statistique, comme une « passe décisive » au basket-ball. Plus récemment toutefois, elle a presque pris le rôle d’un joueur sur le terrain – un produit vendu et acheté par des investisseurs – qui perturbe l’indicateur principal du risque des marchés : la volatilité est maintenant présente autant quand les marchés sont haussiers que baissiers.

Chaque cycle présente un ensemble unique d’excès, mais le catalyseur est souvent le même : la recherche de primes de risque. Mais les primes de risque ne sont pas gratuites. Investir peut être simple, mais cela peut aussi être incroyablement difficile. Quand un actif financier déçoit, les investisseurs de la MFS suivent un processus : ils se concentrent, mettent le modèle à l’épreuve, parlent à la direction, évaluent l’ensemble des résultats (risque-rendement) et, si rien ne change à long terme, envisagent d’acheter davantage. Et si la situation change, ils envisagent de vendre. Une machine peut-elle faire cela, quand il faut de la nuance, du contexte, de la collaboration et du bon sens?

Les compromis font partie de la vie - et des placements. Mais il n’y a pas de moyen plus rapide d’obtenir des primes de risques. Toutes les tentatives de prendre des raccourcis n’ont fait qu’empirer la crise.

RENSEIGNMENTS IMPORTANTS

MFS ou MFS Investment Management désigne MFS Investment Management Canada Limited et MFS Institutional Advisors, Inc. Cet article a été publié pour la première fois aux États-Unis par la MFS Institutional Advisors, Inc. en Octobre 2019 et est publié au Canada par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. (avec son autorisation). Le présent document est fourni à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière d’assurance et de placement. Il ne doit pas être considéré comme une source d’information à cet égard et ne constitue pas une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières

Les placements dans des fonds communs de placement peuvent donner lieu à des commissions, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Veuillez consulter le prospectus du fonds. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur. Les opinions exprimées dans ce commentaire sont celles des auteurs et peuvent être modifiées à tout moment. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. ou dont le sous-conseiller est MFS Institutional Advisors, Inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. Le contenu de cet article provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude. Ce document peut contenir des énoncés prospectifs concernant l’économie et les marchés, leur évolution future, ainsi que des stratégies ou des perspectives. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers. Ils sont soumis à des incertitudes et à des risques intrinsèques, de sorte que les prévisions et les projections pourraient ne pas se matérialiser. Les événements et les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux qui sont indiqués ou prévus dans ce document, en raison d’un certain nombre de facteurs importants. Les opinions exprimées dans ce commentaire sont celles des auteurs et peuvent être modifiées à tout moment. Ces opinions ne doivent pas être considérées comme des conseils en placement, des recommandations sur des titres ou une indication d’intention de négociation concernant l’un des produits de placement de la MFS.

© Les sociétés Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., MFS Institutional Advisors, Inc., MFS Gestion de placements Canada limitée et MFS Instituional advisors sont membres du groupe Sun Life. Le logo MFS® est une marque de commerce de la Massachusetts Financial Services Company et est utilisé avec autorisation.