Le Canada continue de se relever de façon soutenue des effets de la pandémie. Le marché du travail se rétablit et plus de la moitié des emplois perdus durant le confinement ont été récupérés1. De plus, les ventes d’automobiles reprennent de l’élan après avoir fortement chuté.

C’est dans le secteur du logement que la reprise est la plus marquée. Les ventes de logements ont atteint un record en juillet, les prix affichant une augmentation à deux chiffres sur un an dans la majorité des grandes villes. Cette progression est robuste, même si elle résulte sans doute en partie de la demande contenue héritée de l’impossibilité de profiter de la saison des ventes du printemps.

Autre surprise, les mises en chantier ont été beaucoup plus nombreuses que prévu. Le confinement a relativement peu touché la construction résidentielle, de sorte que l’offre a pu répondre au rebond de la demande.

En Europe, les secteurs de la fabrication et des services continuent d’enregistrer de solides gains. Ce sont les programmes intensifs de subvention salariale qui ont permis de mettre le chômage en échec. La Chine semble s’acheminer vers une reprise en V et sera l’une des seules grandes puissances économiques à se redresser complètement cette année. En Asie, le fait marquant est l’amorce d’accélération des flux commerciaux à la faveur de la maîtrise du virus dans la plupart des régions.

L’émergence récente de tensions commerciales inquiète. En effet, le renouvellement des tarifs américains sur les exportations canadiennes d’aluminium a amené le Canada à répliquer en annonçant l’imposition de tarifs de rétorsion d’ampleur équivalente en septembre. Les motifs de la décision américaine ne sont pas entièrement clairs, mais on espère que le différend ne s’envenimera pas.

Le gouverneur de la Banque du Canada Tiff Macklem a clairement signifié que les taux resteront bas vraisemblablement jusque tard en 2023. Dans le sillage des mesures qu’elle adopte pour stimuler l’économie, la Banque a récemment abaissé son taux directeur de référence à cinq ans pour faciliter l’obtention de prêts hypothécaires résidentiels.

Le point sur le marché obligataire

En juin, les marchés canadiens du crédit ont continué d’afficher une forte performance. Durant la majeure partie de juillet, la demande est restée forte sur ces mêmes marchés. L’écart entre l’indice des obligations de sociétés canadiennes FTSE TMX et l’ensemble du marché s’est resserré de près de 20 points de base pour s’établir à 142 pb, soit proche de ses niveaux d’avant la COVID. Quelques facteurs ont alimenté cette demande pour les titres de crédit le mois dernier. Les rentrées de fonds dans les FNB demeurent élevées, tandis que l’offre de nouvelles émissions d’obligations de sociétés a été maigre. Une forte demande de la part des comptes actifs et internationaux réduit les chances d’exécution des ordres sur les nouvelles émissions, lesquelles trouvent maintenant preneurs moyennant peu ou pas de concessions. Ces facteurs techniques liés à l’offre et à la demande continuent de resserrer les écarts des obligations de sociétés, dont les courtiers ont un stock très limité.

Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life2

La duration pour le Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life a varié de neutre à légèrement courte comparativement à celle de son indice de référence. Nous conservons une sous-pondération en obligations fédérales et provinciales. Nous affichons une surpondération en obligations de sociétés, principalement en raison de l’exposition aux titres de sociétés libellés en dollars américains. En juillet, nous avons mis l’accent sur la négociation en fonction de la valeur relative pour les obligations de société. Nous avons également réduit notre exposition au crédit vu que les écarts de taux continuent de se resserrer.

1 Source: https://www.theglobeandmail.com/business/economy/article-canadian-economy-added-419000-jobs-in-july-marking-third-month-of/ (au 7 août 2020)

2 Sous-conseillé par Gestion de capital Sun Life (Canada) inc.

RESEIGNEMENTS IMPORTANTS

Les points de vue exprimés sont ceux de Gestion SLC, sous-conseiller du Mandat privé de titres de créance de base Avantage Sun Life pour lequel Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. est le gestionnaire de portefeuille. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d’autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Le présent commentaire est publiée par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. et expose des renseignements sous forme résumée. Elle est fournie à titre indicatif seulement. Le commentaire ne vise aucunement à donner des conseils précis en matière de finances, de droit, de fiscalité ou de placement. Les points de vue exprimés sur des sociétés, des titres, des industries ou des secteurs de marché particuliers ne doivent pas être considérés comme une indication d’intention de négociation à l’égard de tout fonds commun de placement géré par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Ils ne doivent pas être considérés comme un conseil en placement ni une recommandation d’achat ou de vente. L’information contenue dans ce commentaire provient de sources jugées fiables. Cependant, aucune garantie expresse ou implicite n’est donnée quant à son caractère opportun ou à son exactitude. Ce commentaire peut contenir des énoncés prospectifs concernant l’économie et les marchés, leur évolution future, ainsi que des stratégies ou des perspectives. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs. Ils sont de nature spéculative et aucune décision ne doit être prise sur la foi de ces derniers.

Gestion SLC est la marque qui désigne les activités de gestion d’actifs institutionnels de la Financière Sun Life inc. (la « Sun Life »). Gestion de capital Sun Life (Canada) inc. utilise cette marque pour exercer ses activités au Canada.

© Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., 2020. Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. et Gestion SLC sont membres du groupe Sun Life.