Dans le présent article, l’équipe de gestion de portefeuille de PMSL discute de ce conflit commercial et de son impact.

En avril 2017, lors de la première rencontre entre le président de la Chine Xi Jinping et le président américain Donald Trump (à la résidence de ce dernier à Mar-a-Lago, en Floride), un plan de 100 jours visant à conclure une entente a été mis en place. Deux ans plus tard, le conflit perdure, alors que les deux pays imposent des droits d’importation punitifs, sans avoir officiellement mis fin aux négociations.

Les marchés ont fortement progressé cette année, mais ont subi des dégagements importants dans la foulée de l’imposition de tarifs. Que se passera-t-il maintenant?

Les cours ont atteint des niveaux optimaux, les marchés anticipant la conclusion d’une entente entre les États-Unis et la Chine. Les investisseurs ont revu leurs attentes à la baisse après l’annonce de l’imposition de tarifs par les deux pays la semaine dernière. En raison du conflit actuel entre les deux principales économies mondiales, nous anticipons une certaine volatilité à court terme.

Selon vous, qu’est-ce qui retarde la conclusion d’une entente?

Bien que le contexte économique soit plutôt simple, il est difficile de trouver un terrain d’entente sur certains enjeux stratégiques sous-jacents. Les États-Unis prennent des mesures à la suite de l’enquête au titre de l’article 301 sur les lois, les politiques et les pratiques de la Chine dans les domaines du transfert des technologies, de la propriété intellectuelle et de l’innovation.

D’un autre côté, la Chine souhaite mettre en place sa stratégie «Made in China 2025», visant à faire de la Chine un chef de file mondial du secteur de la haute technologie et à protéger la propriété intellectuelle.

Quelles sont les prochaines étapes? La Chine pourrait-elle capituler en l’absence d’une victoire apparente?

La Chine s’oppose fermement à une guerre commerciale, mais indique qu’elle est prête à y faire face et qu’elle réagira de façon rationnelle. Elle insiste sur le fait que toute entente devra être rédigée de façon respectueuse à l’égard du peuple chinois et ne pas porter atteinte à la souveraineté du pays.

Compte tenu de la vigueur actuelle de l’économie américaine, certaines analyses indiquent que les États-Unis pourraient mieux tolérer une guerre commerciale prolongée que la Chine.

Les États-Unis ont connu une période d’expansion de dix ans et on observe toujours une croissance robuste de l’économie et de l’emploi. Cela pourrait réduire l’impact des tensions commerciales à court terme, mais également l’urgence de trouver un terrain d’entente. Si les perspectives économiques se détériorent, la Réserve fédérale américaine pourrait réduire les taux d’intérêt.

La Chine pourrait avoir davantage à perdre, en raison de son excédent commercial avec les États-Unis. Toutefois, elle pourrait subir moins de pressions politiques internes et ses mécanismes d’intervention pourraient atténuer cet impact.

Quel serait l’impact potentiel de cette guerre commerciale sur le Canada?

Si la guerre commerciale entraîne un ralentissement aux États-Unis, l’économie canadienne sera touchée, puisqu’elle dépend largement du marché américain. En plus de l’impact potentiel sur les exportations, le Canada pourrait également se retrouver dans une position inconfortable et devoir «choisir son camp».

Alors que les tensions commerciales augmentent, quelles mesures ont été prises par l’équipe des placements pour réduire le risque?

Nous avons récemment positionné les Solutions gérées Granite Sun Life de façon plus défensive. Dans le cadre de cette stratégie, nous avons réduit la pondération des actions au profit des obligations de qualité et des liquidités. De plus, nous avons ajouté des stratégies défensives liées aux options à l’égard de l’indice S&P 500.


Les placements dans des organismes de placement collectif peuvent donner lieu à des courtages, à des commissions de suivi, à des frais de gestion et à d'autres frais. Les investisseurs devraient lire le prospectus avant d'investir. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement antérieur ne constitue pas une indication de leur rendement futur.

Ce document est publié par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. et expose des renseignements sous forme résumée. L'information contenue dans la présente est fournie à des fins informatives uniquement et ne doit en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d'ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière de placement. Les opinions exprimées concernant une société, un titre, une industrie ou des secteurs du marché ne doivent pas être considérées comme une indication d'intention de réaliser des opérations sur tout fonds de placement géré par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Elles ne doivent pas être considérées comme un conseil en placement ni une recommandation d'achat ou de vente.

L'information contenue dans la présente provient de sources considérées comme fiables, mais aucune garantie, explicite ou implicite, n'est donnée quant à son exactitude et à sa pertinence. Ce document peut contenir des déclarations prospectives sur l'économie et les marchés, leur rendement futur, leurs stratégies ou perspectives. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement futur; ils sont de nature spéculative et on ne peut s'y fier.

© Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., 2019. La société Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. est membre du groupe Financière Sun Life.