Le 20 juillet 2020, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. deviendra Gestion d’actifs PMSL inc. Il nous faudra un certain temps pour actualiser nos sites Web, notre matériel et nos formulaires. Jusqu’à ce que ce soit fait, toutes les références à Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. doivent être interprétées comme Gestion d’actifs PMSL inc. Nous avons aussi regroupé les activités de la Sun Life liées aux fonds communs de placement, aux fonds distincts, aux rentes et aux produits de placement garantis sous la marque collective Placements mondiaux Sun Life.

Le point sur les marchés

Discours du Trône du gouvernement libéral : en quête d’une reprise

Comment Ottawa entend stimuler la croissance dans les mois à venir

Le Canada étant enlisé dans une récession causée par la COVID-19, le gouvernement libéral a promis dans le discours du Trône une réinitialisation économique post-pandémie. Mais deux réalités impitoyables demeurent. Une deuxième vague de COVID-19 semble gagner du terrain et ralentir la reprise et le déficit projeté de 2020 frôle les 400 milliards de dollars. À quel point le gouvernement est-il prêt à s’endetter pour appuyer les Canadiens vulnérables tout en traçant une nouvelle voie pour l’économie?

Cela étant dit, le discours du Trône nous a donné des précisions sur la façon dont Ottawa espère stimuler l’économie et créer un million d’emplois. Mais en fin de compte, le rythme de la croissance dépendra du temps qu’il faudra pour maîtriser la COVID-19. En effet, même après la mise au point d’un vaccin, de nombreux mois pourraient s’écouler avant que la population du Canada (et la majeure partie de celle du monde) soit vaccinée. Par conséquent, un soutien budgétaire et monétaire sera probablement requis pendant une période prolongée.

Outre la COVID-19, la faiblesse du prix du pétrole a aussi nui à l’économie canadienne. De plus, les dépenses des ménages, qui représentent 59 % du PIB du Canada, ont été ralenties par le haut niveau d’endettement des consommateurs. Par ailleurs, le secteur de l’habitation s’en est bien tiré jusqu’à présent grâce, en partie, au report des paiements hypothécaires et aux dépenses de relance. Toutefois, il pourrait perdre de la vigueur si le contexte de faible croissance se prolonge. Nous continuons donc de sous-pondérer l’exposition des Portefeuilles gérés Granite Sun Life au marché canadien.

Faits saillants du discours du Trône

  • Le plan de reprise du gouvernement comprend des investissements au cours des deux prochaines années dans des travaux d’infrastructure. Il investira dans les rénovations écoénergétiques, l’énergie propre, le service à large bande en milieu rural et le logement abordable.
  • Des hausses d’impôt sont possibles pour corriger « les inégalités extrêmes sur le plan de la richesse ». Cela pourrait se traduire par la limitation des déductions pour option d’achat d’actions des gens riches.
  • Ottawa entend aussi imposer les activités canadiennes des multinationales du secteur technologique comme Netflix. Les recettes fiscales feraient ensuite l’objet d’un partage avec les sociétés et les personnes qui travaillent à la création et à la distribution de produits dans le domaine des médias et des divertissements.
  • Le gouvernement veut surpasser les objectifs actuels de réduction des émissions de carbone du Canada en investissant notamment dans le transport en commun et dans les véhicules électriques. Il pourrait aussi réduire l’impôt des sociétés pour attirer les entreprises de technologies propres.
  • La Subvention salariale pour les entreprises en difficulté sera prolongée jusqu’à l’été prochain. Elle couvre 75 % du salaire des employés jusqu’à concurrence de 847 $ par semaine.
  • La Prestation canadienne de la relance économique sera créée pour aider les personnes dont la Prestation canadienne d’urgence prend fin et qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi.
  • Un programme de services de garde abordables pourrait être créé de concert avec les provinces.
  • Des mesures pourraient être prises pour améliorer les conditions inadéquates dans les centres de soins de longue durée que la pandémie a exposées.
  • Le gouvernement entend investir davantage dans sa Stratégie nationale sur le logement et accélérer les étapes pour la mise en place d’un régime national d’assurance-médicaments.