Le 9 mars 2009, pendant la crise financière, l’indice S&P 500 touchait un creux. Il s’est ensuite mis à grimper de façon soutenue et a enregistré le plus long marché haussier à ce jour.

En effet, le S&P 500 affichait un rendement annualisé de 14,4 % au 31 mars 2020. Mais sa progression n’a pas été linéaire. Elle a été ponctuée de périodes de volatilité accrue et de ventes massives. Le 9 mars 2020, l’indice est entré dans un marché baissier (caractérisé par une chute des cours de 20 % ou plus.)

La dégringolade de l’indice a été déclenchée par le coronavirus (COVID-19). Les marchés boursiers se sont repliés quand la propagation s’est accélérée. Il semblait alors évident que le virus allait provoquer un ralentissement économique marqué.

Malgré le ton pessimiste des grands titres à ce sujet, les épisodes de ventes massives de titres sont courants. De 1945 à la fin mars 2020, l’indice S&P 500 a subi 26 corrections (chutes des cours de moins de 20 %). Durant cette même période, il y a eu 12 marchés baissiers, incluant celui que nous vivons en ce moment. Et pourtant, la valeur du marché a considérablement augmenté jusqu’à maintenant.

Dans l’attente du prochain marché haussier

Durant la période haussière de mars 2009 à mars 2020, les corrections boursières ont suivi la même tendance. Le marché s’est replié avant d’atteindre de nouveaux sommets (graphique ci-dessous).

L’exemple est fourni à titre indicatif seulement et n’est pas représentatif du rendement de tout placement actuel ou futur offert aux investisseurs. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements sont calculés en dollars canadiens et composés quotidiennement pour la période du 9 mars 2009 au 31 mars 2020. Ils tiennent compte du réinvestissement de tous les revenus et non des frais d’opération et de l’impôt. Le rendement réel touché par les Clients serait différent, car les placements donnent lieu à des frais qui ne s’appliquent pas dans le cas d’un indice.

Correction Baisse Durée (en mois) Retour au sommet précédent (en mois)
Du 23 avril au 2 juillet 2010 -16% 2 4
Du 29 avril au  3 oct. 2011 -19% 5 5
Du 21 mai au 25 août 2015 -12% 3 3
De 3 novembre au  11 février 2016 -13% 3 3
Du 26 janvier au 8 février  2018 -10% 0,5 5
Du 30 septembre 2018 au 24 décembre 2018 -16% 3 6
Le 12 février 2020, la correction se transforme en marché baissier (en date du 31 mars 2020) -31% ? ?

Source : Placements mondiaux Sun Life

À l’amorce d’un marché baissier

En moyenne, les 11 marchés baissiers précédents qu’a connus l’indice S&P 500 ont duré 13 mois et généré une perte de 30 % (tableau ci-dessous). Mais celui qui a débuté en 2008 avec la crise financière a duré près de 17 mois. Le S&P 500 avait alors perdu près de 50 % de sa valeur.

Combien de temps resterons-nous en repli? Habituellement, les reculs se produisent en période avant ou pendant une période de récession. Mais en ce moment, c’est la pandémie de COVID-19 qui fait souffrir l’économie. La durée du repli pourrait donc dépendre de la vitesse à laquelle l’économie reprend le dessus.

Comparaison des marchés baissiers et des corrections

Baisse, durée et temps requis avant la reprise en moyenne depuis 1945

    Baisse Durée (en mois) Retour au sommet précédent (en mois)
Marchés baissiers 11 -30% 13 22
Corrections 26 -13% 4 4

Source: Goldman Sachs Global Investment Research

Faire face à la volatilité avec un portefeuille diversifié

Quand les marchés sont volatils, il peut être intéressant de travailler avec un conseiller. Vous apprendrez ainsi comment diversifier vos placements pour réduire le risque de votre portefeuille. Pour simplifier, si vous investissez dans différentes catégories d’actifs (p. ex. : obligations, actions), certains titres prendront de la valeur alors que d’autres en perdront. À long terme, cela permet souvent d’atténuer la volatilité et d’obtenir des rendements plus stables.

Un conseiller peut aussi vous expliquer pourquoi il vous sera difficile, voire impossible, de vous rattraper si vous quittez le marché. (Le tableau ci-dessous montre différents exemples.) Vous perdrez aussi les occasions qui se présentent dès la reprise des marchés.

Rater les meilleurs jours peut faire mal

Croissance d’une somme de 10 000 $ investie dans le marché boursier mondial

Le tableau montre comment le fait de rater les jours où le marché est le plus performant peut faire mal

Le marché boursier mondial est représenté par l’indice MSCI World. Source : Morningstar.

L’exemple est fourni à titre indicatif seulement et n’est pas représentatif du rendement de tout placement actuel ou futur offert aux investisseurs. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements sont calculés en dollars canadiens et sont composés quotidiennement pour la période du 1er janvier 1985 au 31 décembre 2019. Ils tiennent compte du réinvestissement de tous les revenus et non des frais d’opération et de l’impôt. Le rendement réel touché par les Clients serait différent, car les placements donnent lieu à des frais qui ne s’appliquent pas dans le cas d’un indice. Pour les besoins de cet exemple, les « meilleurs jours » sont ceux qui connaissent la plus forte hausse exprimée en pourcentage.

En situation de volatilité, parlez à votre conseiller

Comme nous l’avons montré dans cet article, les mouvements des marchés sont imprévisibles. Toutefois, à long terme, la tendance est à la croissance.

C’est pourquoi vous devriez faire appel à un conseiller qui peut établir un plan à long terme pour vous. Vous garderez ainsi le cap sur vos objectifs financiers malgré les soubresauts à court terme.

Le présent commentaire contient des renseignements sommaires publiés à titre indicatif par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Bien qu’il ait été préparé à partir de sources considérées comme fiables, Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. ne peut en garantir l’exactitude ou l’exhaustivité. Ce document vise à fournir des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de placement ou des conseils financiers, fiscaux ou juridiques s’appliquant à des cas particuliers. Les points de vue exprimés sont ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. Il est à noter que les énoncés prospectifs contenus dans ce commentaire sont de nature spéculative et il est déconseillé de s’y fier. Rien ne garantit que les événements envisagés dans ces énoncés auront lieu, ou qu’ils se dérouleront de la manière prévue. Veuillez obtenir l’avis d’un conseiller professionnel avant de prendre une décision en fonction des renseignements qui figurent dans ce commentaire.

© Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc., 2020. La société Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. est membre du groupe Financière Sun Life.